reportages.jpgDécouvrez les derniers reportages réalisés par la Rédaction de Bergerac95



Retour sur le conseil municipal de Bergerac - 29 mars 2017

30 mar. 2017

20170330_090754-ConvertImage.jpgRetour sur le conseil municipal qui avait lieu à Bergerac hier soir.

De nouveaux adjoints

Et comme prévu il y a eu du changement dans les adjoints.

Marc Leturgie a été désigné premier adjoint à la place d'Adib Benfeddoul qui garde tout de même la gestion des finances. Pas d'opposition sur ce point mais des questions surtout concernant le poste d'adjoint aux sports. Poste laissé vacant par Alain Gipoulou qui a demandé à quitter le conseil. Démission pour l'instant refusée par Daniel Garrigue qui lui laisse le temps de la réflexion et garde sa place au chaud. En attendant c'est lui, avec Marie-Lise Potron, qui assurent la gestion des sports. Marie-Lise Potron, que plusieurs élus d'opposition auraient bien vu nommée adjointe dès hier soir d'ailleurs.

Autre question qui a taraudé l'opposition : la répartition des indemnités. Augmentation pour les uns, diminution pour les autres. Selon quelle logique ? Ont questionné les socialistes Cécile Labarthe et Fabien Ruet. « La volonté de réduire les inégalités », a assuré Daniel Garrigue et les responsabilités de chacun au-delà des fonctions affichées.

Mons de subventions pour les associations

-34.000 euros par rapport à 2016 au lieu des 50.000 euros annoncés lors du vote du budget et la priorité accordée à l'emploi.

Pas de quoi satisfaire pour autant l'opposition pour qui la saignée se poursuit. « Vous allez tuer le tissu associatif. Les bénévoles n'ont pas une volonté illimitée »,a lâché Fabien Ruet à l'attention du maire. Le socialiste qui s'est ému de l'annulation de la Bodega et de la réduction de 20.000 euros, en fonctionnement, aux associations sportives. Sur ce dernier point, le maire de Bergerac a fait remarqué qu'il vaudrait peut-être mieux répartir les efforts financiers à l'échelle de l'agglomération. Concernant la Bodega, Daniel Garrigue a de nouveau évoqué les contraintes sécuritaires. « Nous avons proposé que l'événement se déroule à l'automne, les associations, ont refusées », a ajouté le maire qui a de nouveaux pointé du doigt la baisse des dotations de l'Etat. Encore 350.000 euros en moins cette année pour la ville.

Le communiste Cédric Zapéra enfin, a invité le socialiste Fabien Ruet, élu aux côté de Daniel Garrigue à la Cab, à aider les associations dans leurs recherches de financement et notamment dans le cadre de la politique de la ville. Et d'après Daniel Garrigue la CAB y travaille.

Un nouveau nom pour l’école du Taillis

Hier soir il a également été question de la dénomination de l'école du Taillis qui deviendra l'école Cyrano de Bergerac. C'était une proposition des enseignants, a fait savoir le maire en réponse à Cédric Zapéra qui aurait plutôt vu une école Nelson Mandela ou Marwan Barghouti, un peu plus symbole d’émancipation selon lui.

La salle municipale de Beauplan vendue

Une salle de moins en moins utilisée depuis que le quartier a changé de visage.

La ville a donc décidé de la vendre. Les acquéreurs souhaitent y installer plusieurs sociétés. Et au-delà de leur attachement à cette petite salle de quartier, à son histoire, les élus de l’opposition ont émis quelques doutes quant à l’implantation de sociétés dans ce secteur résidentiel.

Le communiste Cédric Zapéra a demandé à la ville de se doter d’un règlement d’intervention économique. Ce qui le choque, c’est le prix de vente de la salle, 7.000 euros en dessous de l’estimation par France Domaine. « Les acquéreurs vont payer 10 % moins cher sans contrepartie et alors que la CAB, la région et le département, si Monsieur Benfeddoul fait bien son travail, vont apporter leur aide », a t-il fait remarqué. « La salle était très peu utilisée parce qu’elle a beaucoup vieilli », a rétorqué le maire qui a dit réfléchir à la réorganisation des espaces dans le quartier de Caville. Caville, où une salle sera mise à disposition en remplacement de la salle de Beauplan.

Une motion à venir contre la LGV

Daniel Garrigue prêt à aller faire du bruit à l’inauguration de la LGV s’il n’obtient pas satisfaction concernant la ligne Sarlat-Bergerac-Bordeaux. C’est ce qu’il a dit hier soir à la toute fin du conseil.

Je vous rappelle que les élus des intercommunalités et chambres consulaires, traversés par ligne 26 du TER, se sont retrouvés la semaine dernière pour discuter de la rénovation de la ligne. Rénovation pour laquelle la SNCF demande 6 millions 750.000 euros aux collectivités.

Une somme qu’elles ne peuvent assumer. Chambres consulaires et agglo ont ou vont donc voter une motion et demander à être reçu par Alain Rousset, le préfet de région et le président de la SNCF.

« Une énième motion », selon Dominique Rousseau qui assure tout de même qu’il faut maintenir la pression. Sinon rendez-vous le 2 juillet à Bordeaux, a menacé Daniel Garrigue. Et d’ajouter « On a peur des Basques mais on ferait bien de se méfier des Bergeracois ».


Portes Ouvertes au tribunal de Bergerac, 3e édition le 8 avril

28 mar. 2017

Nouvelle édition de la journée portes ouvertes du tribunal de Bergerac le 8 avril prochain.

Plus de 700 personnes s’étaient pressées l’an dernier pour découvrir l’appareil judiciaire. 500 la première année.

De fait pour les magistrats, greffiers ou avocats, une troisième édition était incontournable.

Elle reprendra les mêmes recettes que les précédentes années avec une reconstitution d’audience pénale, des ateliers-débats ou encore des expos et des petites leçons d’histoire.

Le tout autour d’une thématique : la délinquance routière. Elle représente plus de la moitié de l’activité pénale des tribunaux.

A voir également lors de ces portes ouvertes et même dès le début du mois d’avril, l’exposition « Au nom de la loi », où l’expression de la justice dans la bande dessinée. Une expo itinérante élaborée à l’occasion du 40e festival de la BD d’Angoulême.

Expo qui restera visible jusqu’au 25 avril au palais de justice de Bergerac.

Et comme l'an dernier, les récompenses du concours de Nouvelles ; une expo photo liée à l'accidentologie ou encore une expo des dessins d'une classe de 4e du collège de Port-ste-Foy.

Le programme à découvrir ci-dessous. 

17191251_1231508373631075_4816878465818111297_n.jpg17264549_1231511936964052_8862183296451025140_n.jpg


Première victoire régionale pour le tennis club de Bergerac

17 mar. 2017

Gros gros succès pour le club de tennis de Bergerac.

Trois jeunes de 12 ans sont récemment devenus champions de région par équipe.

Hoan Mouret, Cyriac Bel et Evan Ditsch ont battu les clubs les plus importants de la région au terme de 3 mois de compétition.

Le 12 mars dernier c’est en venant à bout du Bouscat qu’ils ont décroché le titre de champion de Guyenne. 

Et cette victoire, à un tel niveau, c’est une première dans l’histoire du club, toutes catégories confondues. Une victoire qui va certainement ouvrir des portes aux trois jeunes sportifs.

Retrouvez ici l'interview complète d'Evan Ditsch et de son père, Jean-Pierre, administrateur du club. 


La classe relais de Bergerac s'expose

16 mar. 2017

La classe relais de Bergerac expose au centre culturel de Bergerac jusqu'au 24 mars. 

Une expo à l’occasion de la 50e édition du journal de cette classe un peu spéciale.

Une classe qui n’a de conventionnel que son nom et qui vient en aide aux jeunes de 12 à 16 ans qui ont décroché du système scolaire.

A la classe relais, pas question de s’asseoir derrière son bureau et écouter un prof parler à une trentaine d’élèves. Les enseignements sont autant que possible individualisés. Pas question non plus d’attendre près de la fenêtre que le temps passe. A la classe relais il faut mettre la main à la pâte et notamment pour réaliser le fameux journal. Chaque jeudi matin, c’est donc conférence de rédaction et ça fait 12 ans que ça dure.

Rencontre avec Marie-Pascale Dupont-Razat, la coordinatrice de la classe relais.

SITE INTERNET DE LA CLASSE RELAIS


Le Ladies Circle soutient l'opération Mon cartable connecté

14 mar. 2017

Encore une soirée pour une bonne action le 24 mars à Bergerac.

Le Ladies Circle propose en effet une soirée théâtre à l’auditorium de Bergerac au profit de l’association Mon cartable connecté.

Une asso pour les enfants hospitalisés.

On en parle avec Marie Deschamps, la présidente du Ladies Circle de Bergerac. 





Quelques informations complémentaires sur le cartable connecté.

Il est utilisé ou sur le point de l’être à Nice, sur l’académie de Versailles, à Nancy ou encore à Belfort.

Il faut savoir qu’un cartable coûte 3.000 euros d’où l’importance de récolter des fonds pour pouvoir l’offrir à un maximum d’enfants.

Le projet a par ailleurs été présenté à l’Elysée en décembre dernier et a déjà reçu de nombreux soutiens financiers et notamment de la fondation PSA ou du groupe DELL qui offre les tablettes des cartables connectés.

SITE INTERNET DE L'ASSOCIATION MON CARTABLE CONNECTE



École numérique : mon cartable connecté, pour... par EducationFrance

  

image1-ConvertImage.jpg


Nouvelle édition de la nuit de l'eau à Bergerac

14 mar. 2017

Samedi on pourra nager, plonger ou faire du paddle pour la bonne cause.

En effet, samedi c’est la nuit de l’eau. Un événement national soutenu par la fédération française de natation, qui existe depuis 2008 et qui a déjà permis à l’Unicef de récolter un million et demi d’euros.

Cette année la bonne œuvre sera également relayée à Bergerac grâce notamment au cercle des nageurs. Les fonds récoltés cette fois seront destinés à Haïti où les conditions sanitaires, après le passage de l’ouragan Matthew, sont toujours difficiles.  

Angeline Heckel, la présidente du cercle des nageurs. 





10eme-nuit-de-l-eau-piscine-18-mars-2017_lightbox.jpg


Du théâtre au profit de l'Unafam

10 mar. 2017

L’Unafam, l’union nationale des familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques participe, comme chaque année à la semaine d’information sur la santé mentale.

Cette année l’antenne de Bergerac propose une pièce de théâtre suivie d’un débat. Ça se passera mardi 14 mars à l’auditorium de Bergerac.

On en parle avec Sabine Chanel, membre du bureau de l’association.



Le Conte du Baron, c’est le 14 mars à 20h30 à l’auditorium de Begrerac et l’entrée est à 9 euros.


Brigitte Allain et Christophe Cathus repartent ensemble aux legislatives

10 mar. 2017

20170310_090557-ConvertImage__1_.jpgLa députée écologiste du Bergeracois, Brigitte Allain et son suppléant, le socialiste Christophe Cathus, ont officialisé ce matin leur candidature en binôme pour les prochaines législatives. 

Ce n'est pas une surprise compte tenu de l'accord passé entre les candidats à la présidentielle des deux partis. Mais leur duo a fait des grincer des dents certains socialistes ces dernières semaines. Des socialistes qui s'estiment lésés.

Pas de quoi entamer le moral du binôme qui peut maintenant entrer en campagne. 

L'interview complète de Brigitte Allain et Christophe Cathus : 

 




ENJEU FEMMES ET LE 8 MARS

07 mar. 2017

L'association ENJEU FEMMES, le CIDFF et l'ALEP proposent trois événements à Bergerac pour la journée internationale des droits des femmes. 

Zoom sur l'asso ENJEU FEMMES qui propose une pièce de théâtre qui met à mal les contes avec les princesses un peu nunuches et leur supers princes charmants toujours prêts à affronter donjon et dragons pour sauver leurs belles. 

L'asso qui, pour le 8 mars, a travaillé avec les jeunes du lycée Jean Capelle. 

On parle de tout ça avec Francine Leymarie, la secrétaire d'ENJEU FEMMES.





Blanche Neige ou le miroir des princesses. 

Mercredi 8 mars - 20h - Auditorium François Mitterrand - Bergerac

Entrée Libre

Programme journées

Bergerac : journée internationale des droits des femmes

07 mar. 2017

journeefemme2017_medium.jpg

Journée des droits des femmes - 8 & 9 mars
du 8 au 9 mars 2017

Programme


  • Cette conférence, organisée par l’ALEP (Association Laïque d’Éducation Populaire) en lien avec l’association ENJEU FEMMES, invite Bernard DOUGNAC - docteur en histoire contemporaine.
    Premier temps : "Suzanne Lacore, le socialisme-femme", conférence - Mercredi 8 mars - 18 h 30 - Salle Jean Barthe

Il parlera de Suzanne LACORE, institutrice, sous-secrétaire d’État à la protection de l’enfance du gouvernement de Front Populaire (1936) et militante de la cause des femmes.

Entrée libre.

 

  • Deuxième temps : "Blanche Neige ou le miroir des princesses", spectacle théâtral - Mercredi 8 mars - 20 h - Auditorium François Mitterrand

Conte revisité et modernisé par Florent Viguié, mis en scène par la compagnie des 4CATS.

En lever de rideau une production des élèves de 1ère ASSP du Lycée Jean Capelle "Princesses aujourd'hui" - Organisation ENJEU FEMMES

Participation libre.

 

  • Troisième temps :  "Les filles", Projection-Débat - en présence de la réalisatrice - Jeudi 9 mars - 20 h - Auditorium

Film documentaire de Rébecca SENECHAL - organisation CIDFF

Entrée libre.

Journée au centre social Germaine Tillion

affiche_revu-page-001.jpg

Ateliers bien-être

Concert

Atelier relaxation

Atelier coiffage

Atelier d'écriture


























FadwaKhader2017-page-001.jpgConférence-débat avec Fadwa Khader
le 8 mars 2017


Lieu :
 Salle de l'Orangerie - 18 heuresThème : Réunion/ Conférence

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes et du projet de jumelage entre la Ville de Bergerac et la Ville palestinienne de Halhul, Fadwa KHADER anime une conférence-débat autour du thème "Protection de l'environnement et insertion sociale : rôle des femmes en Palestine".


Un nouveau musée pour la fondation John Bost

03 mar. 2017

20170228_100409-OK-ConvertImage.jpgLa fondation John Bost inaugure ce 4 mars son nouveau musée. 

La maison John et Eugénie Bost. Un espace dédié à la personnalité et à l'oeuvre du pasteur John Bost qui a pour objectif de changer le regard sur le handicap. 

Objets du passé, photographies, gravures, créations actuelles des résidents, 6 salles qui reviennent sur 200 ans d'histoire. Un musée réalisé par des professionnels grâce à un généreux donateur.

On fait la visite de la maison John et Eugénie Bost avec Ariane Dahan, la responsable. 





DATES D'OUVERTURE - VISITES GRATUITES

Du 1er juin au 30 septembre

Ouverture du mardi au dimanche de 14h à 18h

Du 1er octobre au 30 novembre & Du 1er avril au 30 mai

Les visites doivent être prévues une semaine à l'avance.
Contactez-nous par email ou par téléphone

Du 1er décembre au 31 mars

Contactez-nous 15 jours avant votre arrivée par email ou par téléphone

http://maisonbost.com/

20170228_100303-OK-ConvertImage.jpg20170228_100653-OK-ConvertImage.jpg20170228_100443-OK-ConvertImage.jpg20170228_100501-OK-ConvertImage.jpg


Les fans de foot touchent la coupe du doigt

28 fév. 2017
La coupe de France déjà à Bergerac. 
A deux jours du choc face à Lille, le trophée a été présenté aux joueurs et aux supporters du BPFC. Au cours d'une cérémonie organisée hier soir dans un bar du centre-ville, en l'honneur du petit poucet de la compétition, Xavier Boucherie.



Et il reste encore des places pour la rencontre de Jeudi soir à Libourne. Uniquement dans les points de vente. Rupture de stock en ligne. Des bus sont affrétés par le club. Des sièges sont toujours disponible. 


Bergerac : Le succès de la classe pour les enfants autistes

16 fév. 2017

L'unité d'enseignement pour les enfants autistes a ouvert ses portes à la rentrée 2015. 

Les plus grands arriveront à la fin de leur cursus de maternelle à la fin de l'année scolaire. L'occasion de dresser un bilan d'étape avec Smaïn Fekirini, éducateur, Joëlle Ribot, enseignante et Nicolas Villoutreix, directeur du pôle enfant des Papillons Blancs.


Le centre de santé municipal ouvre aujourd'hui

15 fév. 2017

2017-02-14_19.10.10.jpgLe centre de santé municipal de Bergerac ouvre ses portes ce mercredi matin. 

Objectif pour la ville : pallier au déficit de médecins sur le Bergeracois. Un déficit qui s'était accentué courant d'année dernière avec des départs en retraites, parfois anticipés, et le décès du docteur Alain Rousseau.

C'est donc une bonne nouvelle pour les patients encore sans médecin et pour Daniel Garrigue le maire de Bergerac. Il lui aura fallu moins d'un an pour mener le projet à terme.





Dernier étage de l'espace Bellegarde, une petite affichette en papier indique les noms des médecins et horaires du centre de santé.

Une fois la porte passée on sent encore le neuf, la peinture fraîche. Les chaises sont alignées dans la salle d'attente, les bureaux tout juste équipés sont encore vierges. 

Hier, à la veille de l'ouverture du centre de santé, c'était pourtant l'effervescence. Dernière formation pour tous sur les logiciels de gestion avant le grand jour. Les trois médecins recrutés par la ville savent qu'ils sont particulièrement attendus. D'ailleurs, quelques heures à peine après l'ouverture du standard téléphonique les carnets de rendez-vous sont aux ¾ remplis pour cette semaine.

Dans la pièce d'à côté, les généralistes sont là pour les derniers réglages. Ils sont finalement trois. Trois médecins qui ont donc préféré le salariat au libéralisme. Le docteur Benoit Hartog justifie son choix.





Idem pour le docteur Carmen Rodriguez de Bordons. Elle était jusque là médecin libéral. Mais aujourd'hui elle préfère voir son salaire largement réduit pour pouvoir profiter un peu de la vie.





Les médecins salariés sont d'ailleurs nombreux en Espagne, nous a fait remarqué le docteur Rodriguez.

Les trois médecins recevront à priori exclusivement sur rendez-vous et assureront des permanences à la maison médicale de garde tout comme les médecins libéraux de la ville.

Le centre de santé municipal est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 19h et le samedi de 8h30 à 12h30.

20170214_113228_OK.jpg20170214_113432.jpg20170214_113524_OK.jpg

  


Eymet se prépare pour le Tour de France

09 fév. 2017

A 5 mois du passage du Tour de France en Dordogne, les choses s’accélèrent du côté d’Eymet.

Une fois l’euphorie de la bonne nouvelle passée, il faut maintenant penser à l’organisation. Et c’est du lourd qui arrive.

Pas moins de 15.000 personnes sont attendues le 12 juillet prochain pour le départ de la 11e étape du Tour 2017. Un événement pour cette commune de 2.700 habitants.

L'interview complète du maire Jérôme Bétaille :