reportages.jpgDécouvrez les derniers reportages réalisés par la Rédaction de Bergerac95



ONPDB - Les jeunes du lycée Hélène Duc face à l'actu

30 mar. 2016

20160316_151307-ConvertImage.jpgOn se retrouve pour une nouvelle édition d'On n'est pas des Baltringues, l'émission qui donne la parole aux jeunes Bergeracois.

Ce mois-ci nous recevons des jeunes du lycée des Métiers Hélène Duc de Bergerac. 

Avec eux nous parlerons de la place des syndicats dans la société française, ce sera l'occasion d'aborder le projet de loi travail. Nous évoquerons ensuite un sujet par lequel ils sont directement concerné à savoir « étudier en Dordogne ». Et puis nous terminerons l'émission en évoquant Cyrano de Bergerac. A ce sujet nous parlerons des différents projets touristiques consacrés au personnage d'Edmond Rostand.

Photo, de gauche à droite : Maxime, George, Julien et Marjorie. 

20160316_151205-ConvertImage.jpg


Ginestet : bientôt un parc dédié à Cyrano ?

22 mar. 2016

20160315_145545-ConvertImage.jpgPascale Pilet des Jardins travaille depuis 8 ans à la création d'un parc dédié à Cyrano de Bergerac. Celui-ci pourrait prendre place au domaine de la Ressègue, à Ginestet.

Elle nous en dit plus.


ONPDB - Emission 2 - Trois jeunes filles reçoivent Brigitte Allain

23 fév. 2016

emma-ConvertImage.jpgOn se retrouve pour une nouvelle édition d'On n'est pas des Baltringues, l'émission qui propose aux jeunes de débattre sur l'actualité nationale, locale et culturelle.

Cette semaine nous accueillons trois jeunes filles d'une quinzaine d'années.

Avec elle nous aborderons la question de la déchéance de nationalité, l'attractivité du centre-ville de Bergerac et les subventions aux associations culturelles.

Invitée spéciale de cette émission : la députée du Bergeracois, Brigitte Allain. 


Philippe Bastide n'est plus

18 fév. 2016

PHILIPPE.JPGLe président de notre radio et l'animateur des matinales, Philippe Drilhol, que vous connaissiez sous le pseudonyme de Philippe Bastide, nous a quitté tôt ce matin.

Avec lui c'est tout un pan de l'histoire de la radio qui s'éteint.

Né à Bordeaux, dans la quartier Bastide, quartier qui lui a donné son pseudonyme, Philippe avait ses racines à Plazac, en Périgord Noir.

Président de la radio depuis janvier 2015, Phiphi, comme on l'appelait entre nous, avait commencé sa carrière à la ville de Bergerac en 1983.

Il avait ensuite rejoint les studios de la radio Bergerac 95 alors installée au dernier étage de la Tour des Frères à Jean Moulin.

Passionné de chanson française, il animait les matinales de Bergerac 95 depuis 1984 en compagnie de Bernard Clément qui lui avait, l'an dernier, cédé la présidence de la radio.

Sa gentillesse, son altruisme et sa générosité avaient fait de lui un interlocuteur privilégié des responsables d'associations bergeracoises et des bénévoles de 95.

Philippe aurait dû fêter son 56e anniversaire demain.

L'ensemble du personnel de la radio se joint à moi pour adresser ses sincères condoléances à sa famille et plus particulièrement à son frère Jean-Pierre, qui a été journaliste à ses côtés pendant presque 30 ans. Nos pensées vont également à Bernard Clément, son ami et collaborateur de toujours.


Bientôt une école de la 2e chance à Bergerac

01 fév. 2016

tutor-606091_1280.jpgUne école de la deuxième chance devrait prochainement voir le jour à Bergerac. Elle va s'inscrire dans le contrat de ville.

Elle s'adressera aux jeunes de 16 à 30 ans déscolarisés ou sortis du système scolaire sans diplôme. Leur formation sera basée sur le principe de l'alternance avec une partie cours et une partie en entreprise. Pas question de faire des cours magistraux en revanche, il s'agit plutôt de travailler au cas par cas à partir d'un projet que ce soit professionnel ou éducatif.

L'idée est bien entendu de valoriser les compétences des jeunes de la région, de réduire le taux de chômage et d'aider les entreprises qui ont des difficultés à recruter dans leur secteur.

Il s'agit également de réapprendre au jeune à vivre en société et dans le monde de l'entreprise.

Sylvaine Garrigue, secrétaire de l'association Seconde Chance 24, association qui porte le projet et Rhizlane Robin El Greni, adjointe au maire de Bergerac nous disent tout sur cette école de la 2 chance. 





Sachez que l'école pourrait ouvrir ses portes au mois d'octobre sur le site de l'Alba donc. Il faudra cependant attendre au moins 18 mois et la formation d'une cinquantaine de jeunes pour que le centre obtienne le Label Ecole de la Seconde Chance.


Photo d'illustration.

Bergerac : une salle pour entendre les enfants victimes d'infractions

25 janv. 2016

20160118_092846-ConvertImage.jpgLa gendarmerie de Bergerac et l'association Lot-et-Garonnaise La Mouette, vont prochainement inaugurer une salle dédiée à l'écoute des enfants victimes ou auteurs d'infractions.

La salle dite « Mélanie », a en fait été mise en place en 2014, dans les combles de la gendarmerie de Bergerac. 

Il en existe plusieurs en France. Une dizaine d'entres elles, dont celle de Bergerac ont été financées par l'association lot-et-garonnaise La Mouette. Ecoutez le commandant Jérôme Bacqué.





La salle est équipée d'un canapé, de meubles pour enfants et de jouets, le tout pour faciliter la confession.

Elle a déjà servi une dizaine de fois depuis, essentiellement pour entendre les récits d'enfants victimes de violences sexuelles ou physiques.

On fait la visite avec le commandant Jérôme Bacqué.






Notez qu'il existe une salle du même type à Périgueux. Elle se trouve à l'hôpital. Ce sont les deux seules en Dordogne.

Il n'y a pas de limite d'âge pour être entendu dans la salle Mélanie. On tient plutôt compte de la maturité intellectuelle de l'enfant. Des personnes avec des déficiences mentales peuvent également y être entendues.

Mais les enquêteurs sont plus souvent face à des enfants victimes d'agression sexuelles ou physiques.






Et ce sont des enquêteurs spécialisés qui interviennent auprès des jeunes.





Notez que la salle de Bergerac devrait être inaugurée courant mars.

Photo :  Le commandant Jérôme Bacqué dans la salle Mélanie. 

Une classe pour les enfants atteints d'autisme à Bergerac

02 sept. 2015

crayons-879974_1920.jpgL'école maternelle Pauline Kergomard de Bergerac va accueillir dès la mi-septembre une unité d'enseignement pour des enfants atteints d'autisme. 

Un dispositif qui rentre dans le cadre du plan national autisme 2013 – 2017 et qui prévoit d'ouvrir une unité de ce type par département. 

L'an dernier, une classe avait été créée par région. En Aquitaine elle avait été installée à Arcachon. 


Des bulles et des rires : des clowns à l'hôpital de Bergerac

30 juil. 2015

IMG_20150724_102238-ConvertImage_OK.jpgRencontre avec Virgule, Castagnette et Canaillou qui interviennent toute l'année au sein du service de pédiatrie de l'hôpital de Bergerac. 

Ces trois clowns permettent aux enfants de s'éloigner, pour quelques minutes, du monde hospitalier, de ses contraintes et des peurs qu'il suggère. Ils permettent également aux infirmières et médecins d'exercer plus sereinement leur métier et aux aident les parents à décompresser face à l'angoisse de la situation.

Bonne écoute. 


CONTACTS 

Virgule et Castagnette - Association Des Boules au Nez 

82 avenue Georges Pompidou - 24100 PERIGUEUX

06 87 52 58 73

http://www.desboulesauxnez.org/

https://www.facebook.com/associationdesboulesauxnez?fref=ts

IMG_20150721_155909-ConvertImage_OK.jpgCanaillou - Association Dépannage Distraction

91 avenue Jean Cordier - 33600 PESSAC

05 56 58 09 23

http://www.depannage-distraction.org/

https://www.facebook.com/depannagedistraction


Anne-Françoise Bregand, juge des enfants à Bergerac

23 juin 2015

Le feuilleton de la semaine : rendez-vous avec la juge des enfants du tribunal de Bergerac. 

trib_OK.jpgMARDI

Nous avons rendez-vous toute cette semaine avec Anne-Françoise Bregand. Elle est la juge des enfants du tribunal de Bergerac.

Jusque vendredi, en compagnie d'Emilie BAR, elle nous parlera de son métier. De ses champs d'intervention. Avec elle nous aborderons les questions de la protection de l'enfance et de la délinquance des mineurs. Elle nous confiera également les aspects les plus difficiles du métier.

Mais on commence par les présentations. Anne-Françoise Bregand nous parle de son parcours, de son choix d'être juge des enfants et des caractéristiques de sa fonction. Demain, à la même heure nous aborderons avec Anne-Françoise Bregand les questions relatives à la protection de l'enfance.

MERCREDI

Suite de notre entretien commencé hier avec Anne-Françoise Bregand, juge des enfants du tribunal de Bergerac.

Hier, en compagnie d'Emilie BAR elle nous a précisé son parcours, sa formation. Elle nous a dit pourquoi elle avait choisi d'exercer cette fonction.

Aujourd'hui elle nous parle de ses actions dans le domaine de la protection de l'enfance. Et elle commence par nous dire à quel moment elle intervient.

Demain nous retrouverons Anne-Françoise Bregand pour parler du deuxième champ d'action du juge des enfants à savoir la délinquance des mineurs.

JEUDI

On continue cette semaine en compagnie de la juge des enfants du tribunal de Bergerac :Anne-Françoise Bregand.

Hier, Emilie BAR, abordait avec elle la question de la protection de l'enfance. Aujourd'hui c'est sur le volet pénal que la juge intervient. Elle nous précise, pour commencer, à partir de quel âge les mineurs peuvent être jugés.

Nous conclurons la semaine demain, à la même heure, avec Anne-Françoise Bregand et sa vision du métier de juge des enfants. Elle nous parlera notamment du rôle que joue le juge dans l'avenir des jeunes.

VENDREDI

Dernier jour aujourd'hui en compagnie d'Anne-Françoise Bregand, juge des enfants au tribunal de Bergerac.

Toute la semaine, en sa compagnie nous somme revenu sur les fonctions du juge des enfants tant dans le domaine de la protection de l'enfance que dans le rapport pénal.

Aujourd'hui, elle aborde avec nous son métier d'un point de vue plus personnel. Emilie Bar lui a notamment demandé si cette fonction n'était pas plus difficile qu'une autre.