Trans Méditerranée

Trans Méditérranée Mai 2018

En prélude à la première Journée Mondiale du Vivre Ensemble décrétée par l’O.N.U le 16 mai prochain, l’invitée de Clara Murner dans "Trans Méditerranée" ce mois-ci est Cheikha Nur Artiran, chercheuse, femme de lettres, spécialiste de l’oeuvre de Rûmî, le grand maître soufi de Konya. Présidente-fondatrice de l’association internationale Sefiq can d’Education et de Culture, dont le siège est à Istanbul, elle donne de nombreuses conférences, participe à des programmes de télévision et de radio tant en Turquie qu’à l’étranger, et porte le titre reconnu et rarissime pour une femme de « mesnewihan », c’est à dire lecteur-interprète du Mesnewi de Rûmî, fonction ininterrompue depuis la disparition du maître, au XIIIe siècle. Pour cela, il faut maîtriser parfaitement les significations profondes de son oeuvre majeure, le Mesnewi, un commentaire ésotérique du Coran sous la forme de 260 histoires enseignements de sagesse universelle. En présence de son traducteur Levent Kilitch. Réalisation : Christophe BOUILHAC

En prélude à la première Journée Mondiale du Vivre Ensemble décrétée par l’O.N.U le 16 mai prochain, l’invitée de Clara Murner dans "Trans Méditerranée" ce mois-ci est Cheikha Nur Artiran, chercheuse, femme de lettres, spécialiste de l’oeuvre de Rûmî, le grand maître soufi de Konya. Présidente-fondatrice de l’association internationale Sefiq can d’Education et de Culture, dont le siège est à Istanbul, elle donne de nombreuses conférences, participe à des programmes de télévision et de radio tant en Turquie qu’à l’étranger, et porte le titre reconnu et rarissime pour une femme de « mesnewihan », c’est à dire lecteur-interprète du Mesnewi de Rûmî, fonction ininterrompue depuis la disparition du maître, au XIIIe siècle. Pour cela, il faut maîtriser parfaitement les significations profondes de son oeuvre majeure, le Mesnewi, un commentaire ésotérique du Coran sous la forme de 260 histoires enseignements de sagesse universelle. En présence de son traducteur Levent Kilitch.

Réalisation : Christophe BOUILHAC

15 mai 2018
26 novembre 2017

Trans Mediterranée Octobre 2017

Dans le cadre du jumelage de la ville de Kenitra (Maroc) avec celle de Bergerac (France) et à l'occasion de la participation de la délégation marocaine représentant Kenitra (Association de jumelage kenitra BerjeracA.J.K.B.) aux festivités de la fête de la fraternité tenue à Bergerac du 26 Septembre au 01 Octobre 2017, les membres de la délégation ont été les invités de l'émission de Clara MURNER dans "Trans Méditerranée". Les invités de l'émission ; Moulay Laarabi EL Hachimi Moulay (Président de l'AJKB), Rachid Arharbi (1èr Vice président de l'AJKB), Abdelhakim Mohsine (Trésorier de l'AJKB) et Hélène Cormier (Présidente du Comité de jumelage Bergeracois) reviennent sur l'A.J.K.B., les ressources et les potentialités de Kenitra, l'économie sociale solidaire de la province de kenitra, l'histoire et le patrimoine de kenitra et sa région. Réalisation : Christophe BOUILHAC

Dans le cadre du jumelage de la ville de Kenitra (Maroc) avec celle de Bergerac (France) et à l'occasion de la participation de la délégation marocaine représentant Kenitra (Association de jumelage kenitra BerjeracA.J.K.B.) aux festivités de la fête de la fraternité tenue à Bergerac du 26 Septembre au 01 Octobre 2017, les membres de la délégation ont été les invités de l'émission de Clara MURNER dans "Trans Méditerranée". Les invités de l'émission ; Moulay Laarabi EL Hachimi Moulay (Président de l'AJKB), Rachid Arharbi (1èr Vice président de l'AJKB), Abdelhakim Mohsine (Trésorier de l'AJKB) et Hélène Cormier (Présidente du Comité de jumelage Bergeracois) reviennent sur l'A.J.K.B., les ressources et les potentialités de Kenitra, l'économie sociale solidaire de la province de kenitra, l'histoire et le patrimoine de kenitra et sa région.

Réalisation : Christophe BOUILHAC

10 octobre 2017

Trans Méditerranée Septembre 2017

A l'occasion du jumelage de la ville de Bergerac avec celle de Kénitra, au Maroc, toute une semaine est consacrée à la fraternité dans tous ses états du 26 septembre au 1er octobre. La ville, le comité de jumelage des deux villes et la Ligue Des droits de l'Homme ont oeuvré ensemble pour un riche programme de manifestations destinées à toutes et à tous, afin de rassembler sans se ressembler : cinéma, concerts, conférences, rencontres, témoignages, ateliers, sport, repas se dérouleront toute la semaine dans la ville et durant le week-end sur le site de Piquecailloux ; Avec Adib Benfeddoul, adjoint à la mairie de Bergerac, Hélène Cormier, présidente du Comité, Daniel Guichard de la Ligue des Droits de l'homme, Akio Bouillon, fils de Joséphine Baker, Christine Clamens de l'association Tapages. Réalisation : Christophe BOUILHAC

A l'occasion du jumelage de la ville de Bergerac avec celle de Kénitra, au Maroc, toute une semaine est consacrée à la fraternité dans tous ses états du 26 septembre au 1er octobre. La ville, le comité de jumelage des deux villes et la Ligue Des droits de l'Homme ont oeuvré ensemble pour un riche programme de manifestations destinées à toutes et à tous, afin de rassembler sans se ressembler : cinéma, concerts, conférences, rencontres, témoignages, ateliers, sport, repas se dérouleront toute la semaine dans la ville et durant le week-end sur le site de Piquecailloux ; Avec Adib Benfeddoul, adjoint à la mairie de Bergerac, Hélène Cormier, présidente du Comité, Daniel Guichard de la Ligue des Droits de l'homme, Akio Bouillon, fils de Joséphine Baker, Christine Clamens de l'association Tapages.

Réalisation : Christophe BOUILHAC

20 septembre 2017