Dans l'actu...

1er meeting pour la liste d'union de la gauche "Bergerac en commun"

31 janvier 2020 à 07h42 Par Emilie Bar
Crédit photo : EB

Un parking de la salle René Coicaud plein et environ 250 personnes réunies pour la présentation de la liste et de son programme.

Dès les premières minutes, l'ambiance tranche avec les meetings des autres candidats. Le ton est convivial et les supporters donnent de la voix à l'annonce, par la tête de liste, Julie Téjérizo, et de ces colistiers. Une liste qui rassemble communistes, écologistes, insoumis, membres de génération.s, du parti occitan et simples citoyens. Après les présentations, place au discours d'introduction. Un discours très politique sur fond de crise sociale et qui dénonce l'ultra-libéralisme. Un vrai discours de gauche. Et ce sera là la seule pique de la soirée à l'intention d'adversaires non cités.

► Julie Téjérizo

Rassembler les entités de gauche pour faire de la démocratie, des services publiques, de l'écologie et la question sociale une priorité, ajoute la tête de liste avant de laisser la parole à ses colistiers à qui il reviendra de développer quelques axes du programme. Une présentation dans les faits un peu fouillis où les grands idéaux se mêlent aux propositions concrètes. Dans ces dernières on retiendra notamment le développement de la pluridisciplinarité pour le centre de santé avec entre autre des personnels formés au recueil des violences sexistes et sexuelles, la création de maisons de quartier avec permanences de services de proximité ou encore le développement, je cite, «des gardiens de la paix plutôt que des forces de l'ordre et des caméras ».

Côté culture, Bergerac en commun parle d'une nouvelle médiathèque, de la création d'un festival des arts. L'équipe s'avance également des investissements sur les écoles et sur une révision des rythmes scolaires après consultation.

Côté démocratie justement, Bergerac en commun imagine associer les citoyens au débat concernant les orientations budgétaire, mettre en place une sorte de référendum d'initiative citoyenne ainsi qu'un conseil de surveillance citoyen pour évaluer les actions de l'équipe municipale.

Proposition surprenante côté économique : le soutien à la création d'une filière de recyclage d'avions au sein d'un technopole. Pas plus de précision pour le moment. Il faut dire que certains colistiers n'ont pas l'air encore tout à fait à l'aise avec leurs dossiers.

Environnement enfin avec la volonté d'un arrêté anti-pesticide, d'une ville sans publicité où l'on gèle les implantations commerciales en périphérie.

Et puis comme ailleurs on parle du bio et du local dans les assiettes des enfants, d'un plan trottoir qui ne dit pas son nom, du développement des déplacements doux ou encore de la création d’îlots de verdure qui seraient gérés par des habitants.

Une petite partie du programme seulement a conclu, en toute simplicité, Julie Téjérizo qui a préféré laisser la place à un mini-concert de l'artiste HK avec son célèbre « On lâche rien ». Prochaine étape pour la liste Bergerac en commun : la distribution de son programme auprès des Bergeracois.

Les membres de la liste Bergerac en commun: 

Julie Téjérizo

Lionel Frel

Catherine Taveau

Guilhem Saltel

Fabienne Lafon

Jean Marc Merlent

Catherine Bernard

Laurent Devautour

Martine Lacour

Sylvain Jousse

Brigitte Bournazel

Pierre Caravannier

Sandrine Beslot

Max Masvigner

Emilie Grebert

Farid Elkhadi

Anna Cazenave

Matthieu Veck

Bénédictes Nouailles

Bernard Albrigo

Aurore Coquelet Phan

Benjamin Naslis

Colette Candau

Philippe Malard

Corinne Abdelhamid

Bernard Stevan

Valérie Berenger

Olivier Filhol

Estrella Chouet

Patrick Rousseau

Martine Lacoste

François Pontalier

Emilie Kandoglu

Jean Michel Carré

Monique Avisse