Dans l'actu...

Adib Benfeddoul et Gaëlle Blanc alliés pour les municipales à Bergerac

15 mars 2019 à 10h30 Par Émilie BAR
Une partie de l'équipe présentée ce matin par le candidat Adib Benfeddoul (au centre)
Crédit photo : EB

Adib Benfeddoul, l’adjoint aux finances de Daniel Garrigue a officiellement annoncé sa candidature ce matin dans un café de la ville.

Candidature agrémentée d’une surprise de taille puisqu’à ses côtés on retrouvera Gaëlle Blanc Lajonie. L’ancienne adjointe de l’actuel maire de Bergerac qui avait quitté ses fonctions et la majorité municipale il y a trois ans suite à de nombreux désaccords avec Daniel Garrigue. Gaëlle Blanc qui avait par ailleurs annoncé sur notre antenne en octobre 2017, sa volonté d’être elle-même tête de liste en vue des prochaines municipales.

Surprise oui. Incohérence non répondent Adib Benfeddoul et Gaëlle Blanc mettant en avant leur binôme au sein du conseil départemental. Là aussi pourtant ledit binôme avait été séparé par la scission du groupe d’opposition. Mais aujourd’hui, pas question de remettre en cause le travail accompli pour le territoire. Tous deux parlent de rassemblement pour l’intérêt commun des Bergeracois.

Rassemblement c’est aussi ce qui caractérise la liste emmenée par Adib Benfeddoul. La liste intitulée « Bergerac 2020 – 2030, Gagnons ensemble les défis de demain ».

14 membres au total sur les 35 ont été présentés ce matin. Parmi eux on retrouve aussi d’autres adjoints ou conseillers municipaux. Le premier adjoint et fidèle de Daniel Garrigue, Marc Léturgie mais aussi Rhizlane Robin El Greni, adjointe chargée de l’emploi, Alain Plazzi, le conseiller délégué aux travaux et Alain Banquet, le monsieur éducation de la ville. 8 personnes également issues de la société civile de Pascale Lascaray Solignac, avocate et ancienne bâtonnière du barreau de Bergerac à Jean-Michel Bourg, le président du conseil et de l’association de quartier ouest en passant par Arnaud Queyrel, ingénieur agricole spécialisé en écologie.

Des personnalités avec des étiquettes politiques bien différentes, de la droite à la gauche en passant par le centre pour une liste sans étiquette pour le coup mais avec des objectifs déjà bien affichés concernant l’attractivité et le désenclavement du territoire, la transition écologique et solidaire et le bien être pour chacun et la solidarité pour tous.

Un projet au long terme déjà chiffré assure le monsieur finances de Bergerac qui a déjà fait la promesse qu’il n’augmenterait pas les impôts. Autre engagement : la création d’un budget participatif pour que les habitants puissent proposer un projet d’intérêt général. Dernier engagement pour le moment, et non des moindres : l’équipe, si elle est élue, ne présentera pas de candidat pour la présidence de la CAB. Adib Benfeddoul assume vouloir rester dans la continuité de ce qui est fait. En coulisses on assure surtout ne pas vouloir aller au clash de manière frontale. Les élus marqués par les oppositions passées.

Pour revenir à la liste portée par Adib Benfeddoul, une quinzaine d’autres noms seront dévoilés prochainement. L’équipe compte garder 5 places en réserve pour ceux qui souhaiteraient rejoindre le mouvement à la dernière minute. Si un autre conseiller déjà en course pour les municipales voulait se joindre au rassemblement par exemple…. Pas question toutefois d’accueillir des personnes qui privilégieraient leurs intérêts particuliers à l’intérêt commun. Le ton est donné.