Dans l'actu...

Bergerac : collecte de tampons et serviettes pour femmes précaires

20 mars 2019 à 07h39 Par Émilie BAR
Dominique Korbendau, la gérante du café Chez Albert a prévu d'installer la boite à dons dans un lieu accessible aux femmes comme aux hommes.
Crédit photo : EB

Une collecte de produits d'hygiène féminine pour les femmes précaires.

Ça commence aujourd'hui au café Chez Albert à Bergerac grâce au soutien de l'association Règles Élémentaires. Une asso née à Paris en 2015 à l'initiative d'une étudiante qui s'est inspirée de ce qu'elle a découvert en Angleterre. En France il n'existait pas grand chose pour aider les femmes en situation de grande précarité à se procurer des tampons ou encore des serviettes hygiéniques. Des produits pourtant indispensables. Marie Bidet, coordinatrice de Règles Élémentaires pour la Nouvelle-Aquitaine.

► Écouter Marie Bidet

Des sans domicile fixe, des mères seules ou encore étudiantes qui se débrouillent avec les moyens du bord. Dans la rue on fait avec du papier toilette, des torchons au mieux, du papier journal parfois, tout ce qu'on peut trouver en somme. Pour celles qui ont un toit, la "solution" cela peut être de faire l'impasse sur d'autres achats ou de rester chez soi et s'isoler encore un peu plus.

Alors depuis 2015 Règles Élémentaires a permis de collecter un peu plus de 300.000 protections à travers le pays. L'association qui sert de soutien pour les personnes qui souhaitent organiser une collecte (commerçants, particuliers, médecins, collectivités ou encore établissements scolaires). Elle fournit les outils de communication et se charge de mettre en relation ces collecteurs avec les associations locales qui assureront la redistribution. A Bergerac, c'est Géraldine Caumont, éducatrice spécialisée, qui a eu l'idée de lancer la collecte.

► Écouter Géraldine Caumont

Une communication choc de règles Elementaires et la volonté derrière d'inciter les pouvoirs publics à agir pour rendre ces produits accessibles à toutes.

D'ici là, les collectes sont indispensables. A Bergerac ça commence donc ce soir au café Chez Albert, du côté de la place de La République. Dominique Korbendau, la gérante, a tout de suite adopté l'idée tout comme ses clients.

► Écouter Dominique Korbendau

Et les discussions devraient se prolonger ce soir à 19h avec l'installation officielle de la boite de collecte. Une valisette en fait transformée en boite aux lettres et disposée à l'entrée des toilettes. Accessible donc aux femmes et aussi aux hommes. La collecte qui durera au moins un an. Plus si le concept remporte un large succès. Des réunions d’information devraient aussi être organisées régulièrement.

Les infos en plus

- Une collecte sera prochainement organisée sur Périgueux. Dans une boulangerie. 

- Pour les dons, privilégiez les serviettes Maxi nuit et les gels de douche intimes ou lingettes.  

- A partir du mois de mai, plus aucune nouvelle collecte n'est prévue en Nouvelle-Aquitaine. On peut donc se renseigner pour en lancer une en se rapprochant de Règles Elémentaires. 

- L'asso prévoit aussi d'installer des boites à dons dans les lieux publics. 

- Pour plus d'infos sur la collecte de Bergerac on peut aussi contacter Géraldine Caumont (06 59 94 64 60)