Dans l'actu...

Bergerac : Une première fête du bourru et de la châtaigne en centre-ville

26 octobre 2020 à 07h30 Par Nelly Albérola
Cécile Camus sert du bourru de Monbazillac au profit de l'association LISA, à l'occasion d'octobre rose.
Crédit photo : NA

C'était ce samedi. Une fête organisée pour la première fois, par l'association Cyrano Commerces Bergerac.

Dans la rue du Mourrier, un petit stand a proposé à manger et à boire : vente de châtaignes grillées sur place, par le chef du restaurant arménien Le Kristo. Des fruits de saison accompagnés d'un verre, voire d'une bouteille, du bourru en provenance directe des vignes locales. Une tradition périgourdine pour Cécile Camus, des Avinturiers de Monbazillac.

Écouter Cécile Camus

« C'est une tradition chez les viticulteurs : Tous les anciens arrivent avec leur bouteille chez le vigneron, à la cuve, pour venir chercher le bourru. /.../ Ça se boit frais, là c'est du bourru de Monbazillac, donc c'est du blanc, et ça pétille. La particularité de bourru, c'est que le vin est en fermentation, donc il est pétillant.»

Prévention contre le cancer du sein

L'animation avait également un objectif solidaire : en ce mois d'octobre rose, les commerçants ont aussi voulu faire leur part.

Bastien Roset, président de l'association Cyrano commerces Bergerac.

Écouter Bastien Roset

« On reverse tous les bénéfices à l'association l'ISA, une association de Bordeaux. C'est l'Institut du Sein d'Aquitaine, géré par les praticiens de la clinique Tivoli, qui accompagnent et aident les femmes atteintes du cancer du sein, que ce soit dans les démarches administratives, mais aussi dans des activités pour leur remonter un peu le moral. Il y a tout un accompagnement psychologique derrière. C'est une petite association qui manquait de moyens, donc on a préféré aider une association comme celle-ci. »

IMG_0272.jpg (1.44 MB)

Crédits: NA - Le chef du restaurant Le Kristo est venu griller les châtaignes, dont une partie de la vente a été reversée à l'ISA.

Côté clientèle, on salue l'initiative, tout en regrettant qu'elle ne soit pas plus importante. Cette première édition n'était qu'un test, rassure le président de l'asso des commerçants, qui pense déjà à proposer pour l'année prochaine une fête de l'automne, avec citrouilles, millas et autres produits de saison, le tout élargi sur tout le cœur de ville.

Sachez enfin que s'il s'agissait d'une nouveauté pour l'association du centre ville, ce n'était pas la première animation « bourru & châtaignes » de la saison à Bergerac. L'association du Quartier Nord a proposé l'activité le 4 octobre dernier, du côté de la place René Coicaud.