Dans l'actu...

C’est demain la rentrée pour les syndicats

16 septembre 2020 à 07h40 Par Émilie BAR
Photo d'archives
Crédit photo : EB

Première journée de mobilisation à l’appel de la CGT, la FSU et Solidaire pour définir le monde d’après.

Plusieurs manifestations interprofessionnelles prévues demain en Dordogne. Piquet de grève des cheminots de Périgueux tôt le matin avant la manifestation à 10h30. Ce sera à 15h à Sarlat et Bergerac. A Bergerac où l’union syndicale de la CGT craint que le monde d’après, annoncé par Emmanuel Macron, ne soit pire que le monde d’avant. 

► Écouter Laurent Devautour, le secrétaire de l'Union Locale CGT de Bergerac

La CGT qui au-delà de décrier les actions du gouvernement arrive avec ses propositions.

► Écouter le podcast

Volonté aussi de débloquer la situation pour les fonctionnaires, en première ligne au pic de la crise sanitaire. Le refus dès lors de la CGT de voir le point d’indice toujours gelé. « On veut gagner notre vie et que tout le monde travaille », ajoute Laurent Devautour.

Le syndicaliste qui s’inquiète tout de même de la résonance de ce mouvement prévu demain. Il se fait peu d’illusion quant au taux de participation, conscient que les Bergeracois sont inquiets concernant la COVID. On l’a vu avec les gilets jaunes qui ont tenté un retour samedi, sur les ronds point, en vain. Mais Laurent Devautour veut croire, je cite, « au réveil des Français ».

► Écouter le podcast

On pourra mesurer demain, l’impact du discours syndical. Manifestation à 15h, devant le palais de justice de Bergerac.