Dans l'actu...

Conflit ouvert aux papillons blancs de Bergerac

20 juin 2019 à 07h30 Par Xavier Boucherie
Photo d'illustration
Crédit photo : JT

Les relations entre les représentants du personnel et le conseil d’administration se sont envenimées ces derniers mois avec le renouvellement du bureau de l’association qui gère plus de 600 bénéficiaires. Une situation inédite depuis sa création il y a plus de 50 ans.

Les représentants du personnel ont voté la semaine dernière la dissolution du conseil d’administration. Ils reprochent au bureau des incohérences, notamment budgétaires, en totale opposition avec les valeurs portées par l’association de soutien envers les enfants souffrant de handicap. A l’automne dernier les membres du comité d’entreprise ont diligenté un audit de la structure. Conclusion: des finances saines, aucun problème pour l’avenir. En revanche, des abus sur les montants des notes de frais estiment les représentants du personnel

► Christel Morin-Castagnier de la CGT

L’équivalent de 48 euros de frais de bouche en moyenne par jour pour le président. Des dépenses kilométriques élevées avec son véhicule personnel alors que l’association lui met une voiture à disposition. Des incohérences totales pour le personnel. Pas pour le président des papillons blancs.

► Francis Papatanasios

Des explications loin d’être satisfaisantes pour certains employés, avec qui le ton serait monté au cours d’une réunion avec le CA la semaine dernière. C’est là que les représentants du personnel ont réclamé la dissolution du bureau.

"Le conseil d’administration sera de toute façon renouvelé dans les prochains mois" - Francis Papatanasios

Les employés espèrent du monde pour l’assemblée générale prévue à la fin du mois afin d’apaiser les tensions et réattribuer clairement les rôles de chacun. 

Christel Morin-Castagnier

De son côté le président des papillons blancs, Francis Papatanasios, appelle au retour du dialogue .