Dans l'actu...

Coronavirus : élections, spectacles, économie, les infos du jour

12 mars 2020 à 07h42 Par Émilie BAR
Photo d'illustration
Crédit photo : DR

ELECTIONS

La préfecture et la mairie de Bergerac ont délivré hier les éléments concernant l'organisation du vote en pleine expansion du Covid 19.

Sachez d'abord que les bureaux de vote du département seront ouverts de 8h à 18h dimanche. Si vous ne pouvez pas être présent vous pouvez encore faire une procuration dans les commissariats de police, les gendarmeries et auprès du tribunal judiciaire.

Et pour limiter la circulation du coronavirus, le ministère de l'intérieur à mis en place des mesure et recommande aux scrutateurs de se désinfecter régulièrement les mains. Du gel hydro-alcoolique sera disponible à l'entrée et à la sortie des bureaux de vote. Il conseille également de limiter la manipulation des titres d'identité et carte électorale et éviter bien entendu les contacts physiques avec les électeurs.

Et pour les électeurs justement, il est conseillé naturellement de se désinfecter les mains avant et après le vote. D'apporter son propre stylo pour émarger. Attention l'encre doit être bleue ou noire et indélébile. Il est aussi conseillé d'amener le bulletin de vote reçu par voie postale.

Et puis ce ne sera pas le moment pour entamer une causette avec de vieux amis. Mieux vaut en fait limiter les contacts avec les autres y compris avec les membres des bureaux de vote et éviter les pics d'affluence qui sont traditionnellement le matin, juste avant midi et après 16h.

EVOLUTION DU COVID 19

17 nouveaux cas enregistrés hier midi en Nouvelle-Aquitaine. Deux cas en Gironde, 1 en Lot et Garonne ou encore 7 en Charente-Maritime où une personne a été hospitalisée. 72 cas au total dans la région depuis le 24 janvier.

En Lot-et-Garonne on l'on recense 23 cas désormais, l’Agence régionale de Santé a mobilisé l’hôpital d’Agen pour organiser le dépistage de personnes ayant été en contact avec des personnes contaminées dans la zone Nord d’Agen. Une cinquantaine de personnes seraient concernées. Les dépistages devaient débuter hier après-midi au domicile de ces personnes. L'ARS qui précise que la zone n'est pas considérée comme un cluster dans la mesure où l'origine des contaminations est identifiée à savoir le rassemblement religieux de Mulhouse.

On notera que l'on n’enregistre pas de nouveaux cas en Dordogne.

En tout cas pas jusqu'à hier midi. Sachez toutefois que l’hôpital de Bergerac met en application les mesures décidées par le gouvernement à savoir que les visites à l’ehpad les jardins d’antan et à l’Unité de soin de longue durée sont désormais suspendues.

Et puis plusieurs événements ont été annulés vous le savez. Et cela concerne notamment le 32e salon de la collection qui était prévu le 22 mars à Bergerac. Mesure de précaution indiquent les organisateurs : l'association des collectionneurs bergeracois.

On rappelle aussi le report de spectacles au Palio. Messmer au 18 avril 2021. Pour Claudio Capéo il faudra simplement attendre le 13 juin de cette année.

A ces reports il faut ajouter celui de la tournée Stars 80. Le concert prévu au Palio le 17 juin est reporté au 15 avril 2021.

Notez aussi qu'en basket le BBD suspend sa billetterie pour les 2 prochains matches à Boulazac et les billets déjà vendus seront remboursés.

CONSEQUENCES SUR LES ENTREPRISES PERIGOURDINES

La CCI Dordogne a lancé une enquête en début de semaine auprès de ses ressortissants concernant l'impact du Covid-19 sur l'activité des entreprises locales. Plus de 700 chefs d'entreprises ont répondu en 3 jours selon la CCI. Et les résultats les voici : 67% des entreprises estiment être impactées avec 73% qui constatent une baisse de leur chiffre d'affaire. 26% de baisse en moyenne.

Les entreprises qui exportent elles, estiment avoir pour 43% d'entre elles des difficultés à le faire vers les zones impactées par le coronavirus. Dans l'autre sens, 60% des entreprises estiment avoir des difficultés d'approvisionnement. Conséquence : plus de 18% des sociétés interrogées ont ou vont demander à bénéficier de mesures gouvernementales. Au final ce sont 41% des entreprises locales qui ont répondu qui se disent très inquiètes pour leurs activités et c'est dans le tourisme et notamment l'hébergement que les chefs d'entreprises se montrent les plus soucieux. Ils sont 65% à constater une baisse de leur chiffre d'affaire.