Dans l'actu...

Day Off : 10 ans de contre culture à Bergerac

10 avril 2019 à 06h20 Par Émilie BAR
Crédit photo : DR

Day Off a 10 ans

10 ans déjà que l’association de promotion des musiques noise, rock souterraines, propose des concerts et des expos à Bergerac. Day Off née d’un petit plaisir égoïste de Pierre et Sylvie, les co-fondateurs, un peu lassés de faire des centaines de kilomètres pour écouter la musique qu’ils aiment. Le duo qui voulait aussi apporter un peu de culture urbaine en zone rurale.

Et au fil des années, les esthétiques qu’ils proposent ont trouvé leur public. Des esthétiques et des valeurs. Day Off, une asso anti-raciste, contre l’homophobie et le sexisme et surtout sans compromission d’un point de vue financier également. Pierre Petit, co-fondateur de l’association Day Off.

► Écouter P.Petit

Un discours toujours sans langue de bois même après avoir risqué de mettre la clé sous la porte. Il y a 4 ans l’asso a survécu grâce à une campagne de financement participatif. Mais aujourd’hui ça va mieux. Chaque événement s’équilibre avec un renouvellement du public, en prime, depuis deux ans. Day Off qui ambitionne maintenant de développer son autre activité : son label. Déjà 16 disques sortis.

► Écouter le podcast

Des projets donc pour Day Off mais d’abord, ça s’impose : la célébration des 10 ans. Plusieurs événements pour ça sur l’année. Et ça commence ce week-end avec un concert à La gare Mondiale. Trois groupes en scènes. Poutre, Dewaere et Done. C’est à partir de 20h30 samedi. L’entrée est à 8 euros. Plus d’infos dans le mag du jour.

Day Off sur Bandcamp