Dans l'actu...

De l’électricité produite sur les toits de l’ESCAT à Bergerac

27 février 2019 à 07h23 Par Xavier Boucherie
Les toits de l'ESCAT ont été recouverts de panneaux solaires.
Crédit photo : DR

Les toits de l'ESCAT produisent maintenant de l'électricité. Grâce à des panneaux solaires installés sur les anciens bâtiments de l’armée et inaugurés hier. Après que l’armée a déserté le site en 2014, c’est l’agglo qui en est devenue propriétaire. En 2017, les élus ont choisi la société Tryba Energy, spécialisée dans le développement de projets d’énergies renouvelables, pour rénover les 22.000 m² de toiture et y installer plus de 7.000 panneaux solaires. Une ardoise globale de 3 millions d’euros. 1 million pour la rénovation et la mise aux normes des toits. Le reste pour l’installation des panneaux solaires venus d’Alsace. Tryba, un poids lourd dans le domaine des énergies renouvelables qui gère déjà plusieurs centaines d’installations photovoltaïques en France mais aussi à l’étranger. Mathieu Foerderer, responsable financier chez Tryba Energie.

► Écouter le podcast

Avec la CAB, c’est un bail emphytéotique de 25 ans que Tryba Energie a signé pour la rénovation des couvertures et la production de l’électricité. L’entreprise versera 1 euro symbolique de redevance chaque année. Un effet d’aubaine pour l’agglo qui rénove ainsi un site en friche, sans aucun frais, pour à terme accueillir de nouvelles entreprises sous les toits rénovés de l’ESCAT. Un partenariat avec Tryba Energie et qui pourrait s’étaler à l’avenir sur d’autres bâtiments publics.