Dans l'actu...

De la couleur sur les murs de Lopofa à Bergerac

19 octobre 2020 à 07h18 Par Émilie BAR
La fresque a été inaugurée mercredi dernier.
Crédit photo : EB

Lopofa c’était cet immeuble de logements sociaux, rue Pierre Palut, derrière le lycée Jean Capelle en partant vers le Tounet. Un immeuble de la fin des années 50. Le plus ancien du parc de Périgord Habitat à Bergerac et dont l’image n’a pas toujours été positive.

Mais aujourd’hui, il ne faut plus parler de Lopofa mais de la résidence les trèfles. La résidence qui prend son nouveau nom de la fresque qui a été réalisée, cet été, sur le côté du bâtiment. Une peinture de 16m de haut. Hommage à la nature. L’œuvre de deux artistes Renaud Neur et Thomas Pointeau, alias Madkow. 

► Écouter Madkow

Mais les deux artistes ne sont pas arrivés sur ce projet par hasard. Périgord Habitat les a repéré alors qu’ils étaient en train de graffer sur un un mur d’une des résidences du bailleur social. En toute légalité qu’on se rassure. A ce moment là, chez Périgord Habitat on était déjà en train de plancher sur un projet de rénovation de l’immeuble pour redonner envie au gens d’investir cette résidence. Rénovation de façade donc mais pas que assure Murielle Campcros, responsable de territoire à Bergerac pour Perigord Habitat.

► Écouter Murielle Campcros

20201014_161830_HDR.jpg (1.40 MB)

Les habitants du quartier et surtout les jeunes qui ont été plus ou moins associés à ce projet. Puisque des ateliers artistiques ont été mis en place en début d’année avec le centre social Germaine Tillon. .

► Écouter Rémi Dalle, directeur du patrimoine de Périgord Habitat

20201014_162317_HDR.jpg (1.77 MB)

Un échange apprécié également par les artistes.

► Écouter Madkow

Voilà Madkow, de son nom d’artiste, qui en est à sa 3e fresque. Coût de celle-ci : 28.000 euros.

Un concept encore assez nouveau selon l’artiste dans le sud de la France mais qui pourrait faire des petits à Bergerac.