Dans l'actu...

Dordogne : 300 femmes victimes de violences familiales sur les 6 premiers mois de l'année

03 septembre 2019 à 07h16 Par Émilie BAR
Le 39 19, c'est le numéro national d'informations pour les violences faites aux femmes.

3.9.19, c'est aussi la date de ce jour. La date qu'a choisi le gouvernement pour ouvrir le Grenelle des violences conjugales.

En Dordogne, rien que sur les six premiers mois de l'année, la gendarmerie a constaté 301 faits de violences intra-familiales. 237 femmes concernées. En zone police on est à 69 faits pour 63 femmes concernées.

Alors ce fameux Grenelle dans le département va se traduire notamment par une réunion en préfecture dès aujourd'hui. Réunion avec les acteurs locaux de la société civile, comprendre des professionnels de santé, des centres sociaux, ou encore des acteurs de l'économie sociale solidaire. Il s'agira de construire des mesures plus efficaces pour lutter contre ces violences.

Durant deux mois les rencontres avec tous les acteurs concernés vont se multiplier pour renforcer les partenariats et partages d'informations entre autorités judiciaires, professionnels des milieux sociaux ou encore élus locaux. Objectif : améliorer la détection et la prise en charge des victimes.

Des comités de pilotage seront aussi organisés en octobre prochain avant une remise des synthèses des propositions locales qui serviront à alimenter la réflexion nationale nécessaire à la mise en place d'un plan quinquennal. Il devrait être présenté le 25 novembre prochain à l'occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.