Dans l'actu...

En Dordogne, l’armée de terre recrute et veut le faire savoir

05 février 2020 à 06h55 Par Xavier Boucherie
Les jeunes reçus en mairie lundi
Crédit photo : XB

L’armée de terre recrute et veut donc le faire savoir. C’est pourquoi le centre d’information et de recrutement des forces armées à Périgueux, organisait avant-hier une cérémonie de signature de contrats pour une dizaine de jeunes qui viennent de s’engager. Ça se passait à la mairie de Bergerac. Dans la salle du conseil municipal, entouré du maire, de la sous-préfète et de gradés.

major Régis, chef du CIRFA de Périgueux

Les jeunes recrues périgourdines partaient ensuite dès le lendemain dans leurs régiments respectifs. Dans le Tarn et Garonne pour certains, près de Belfort pour d’autres. Trois mois de formation, puis au moins trois autres de spécialisation. Parmi eux, Ryan, 19 ans, originaire de Tocane St Apre et qui intègre la caserne de Varces, près de Grenoble:

► Ryan

Ils étaient 10 à s’enrôler mardi. 10 dont 1 seule fille. Une part finalement assez représentative du pourcentage de féminisation dans l’armée qui atteint 10%. En augmentation constante ces dernières années. Une opération de communication pour gonfler les rangs de l’armée qui doit recruter 16.000 nouveaux soldats âgés de 17 à 32 ans en 2020. En moyenne une centaine de jeunes périgourdins s’engagent chaque année. A Bergerac, le bureau espace jeune accueille une permanence de l’armée de terre tous les mercredis matin. Une trentaine de jeunes bergeracois ont poussé la porte du BIJ pour se renseigner l’an dernier.