Fermeture de deux écoles à Bergerac : l'opposition monte au créneau


25 février 2021 - 623 vues

Nous vous en parlions mardi.

Les parents d'élèves qui ont lancé une pétition et une page facebook après avoir appris la volonté de la mairie de revoir la sectorisation impliquant la disparition de La Moulette, alors transformée en extension du CFA voisin. A cela s'ajouterait la fermeture de l'école Romain Rolland pour en faire un lieu culturel.

Et bien hier, la mairie a expliqué ses choix. Choix en fait de sauver, selon elle, les écoles de la ville face à la menace d'un retrait jusqu’à 6 enseignants à la rentrée de septembre du fait de la baisse annoncée des effectifs.

La ville qui dit vouloir apporter une solution équilibrée espérant ainsi conserver 4 postes.

Dans le viseur depuis de nombreuses années, l'école Romain Rolland ne répondrait désormais plus aux normes de sécurité et serait, tout comme La Moulette, alimentée « artificiellement » par des élèves hors secteur. Dans les faits « seuls » 57 élèves seraient à réaffecter à la rentrée dans d'autres écoles, tente de rassurer la municipalité. Pas sûr que cela calme la colère des parents d'élèves.

Un argumentaire qui ne convainc pas en tout cas une partie de l'opposition municipale. L'équipe de Bergerac avec confiance s'est fendue d'un communiqué hier pour dénoncer, je cite, « une provocation où les projets immobiliers les plus farfelus l'emportent sur le confort de l'enfant ». Et d'interroger sur la cohérence du programme de réussite éducative alors que Romain Rolland est en quartier prioritaire au titre de la politique de la ville. Du côté de Bergerac en commun on demande purement et simplement le report de cette « décision précipitée, ou pire, prise mûrement mais sans aucune concertation au sein du conseil », dit le communiqué. Et d'ajouter : "Derrière cette décision, c'est aussi le risque de voir des écoles surchargées ou des familles se tourner vers l'école privée".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article