Dans l'actu...

Inondations à Bergerac : piscine, clinique et foyer des Papillons Blancs impactés

22 septembre 2020 à 11h20 Par Émilie BAR
Du côté du Tounet ce matin.
Crédit photo : EB

Le point sur les dégâts occasionnés par les fortes pluies de cette nuit à Bergerac.

Le point sur les dégâts occasionnés par les fortes pluies de cette nuit à Bergerac.

En plus des dizaines de particuliers qui se sont retrouvés les pieds dans l’eau cette nuit plusieurs établissements ont été victimes des inondations. C’est le cas notamment de la toute nouvelle piscine de la CAB. L’Aqualud dont le sous-sol a été inondé alors que des travaux de jardinage étaient en cours. La structure a donc été fermée au public mais elle doit rouvrir d’ici ce soir, selon l’agglo.

Inondation aussi à la clinique Pasteur. Le parking qui s’est retrouvé sous 60cm d’eau. L’eau qui a ensuite envahi le service de radiologie. « Pour le moment on éponge », nous confiait ce matin le docteur Tran. Toutes les machines dont l’IRM et le scanner ont été mises à l’arrêt par sécurité. 10 personnes se retrouveraient au chômage technique selon les pompiers.

Le foyer Louise Augieras, des Papillons Blancs, a lui été victime d’une importante infiltration d’eau au 1er étage qui abrite 20 chambres et des locaux d’hygiène ainsi qu’au rez-de-chaussée. Plus de 150m² impactés.

Les pompiers eux-mêmes ont été concernés par ces inondations au niveau du standard et du 1er étage de la caserne. Les pompiers qui ont été appelés sur plus 50 interventions. Mais heureusement aucun blessé ne serait à déplorer.

Côté particuliers des garages, des caves, des habitations ont été touchées. Et notamment rue Clairat, rue Barat, rue Alain Fournier, rue Anatole France, dans le quartier de Naillac ou encore au Tounet, déjà touché en juin 2018 par des inondations. Cédric habite rue de Bonnefond. Écoutez son témoignage.

► Écouter le podcast

A l’heure actuelle aucune famille n’aurait demandé à être relogée.

Seul point positif pour le moment, contrairement à juin 2018, les dégâts sur la voirie sont bien moindres. Peu de routes inondées nous confiait Jonathan Prioleaud, le maire de Bergerac, ce matin qui reste toutefois vigilant. Des précipitations sont encore annoncées pour les jours qui viennent.

► Écouter Jonathan Prioleaud

Voilà et les services de la CAB sont également mobilisés pour les jours qui viennent.