Dans l'actu...

Journée d’action des retraités de la Dordogne demain pour la défense de leur pouvoir d’achat

16 novembre 2020 à 08h00 Par Émilie BAR
Photo d'archives. Jean-Pierre Tricaud (au centre) lors d'une manifestation devant la sous-préfecture en 2018.
Crédit photo : EB

Les membres du G9 de Dordogne, qui regroupe plusieurs organisations syndicales parmi lesquelles la CGT, FO, FSU, Solidaires ou encre la FGR, ont déjà écrit au Président de la République et aux parlementaires de Dordogne. Ils doivent être reçus demain après-midi en préfecture de Dordogne pour exprimer leurs inquiétudes quant à leur situation dans une crise sanitaire qui ne les épargne pas. Eux qui se sentent encore plus confinés que les plus jeunes et déconsidérés par le gouvernement. 

► Écouter Jean-Louis Bagault de l’union départementale des retraités Force Ouvrière

L’intersyndicale Périgourdine qui dénonce donc la paupérisation des retraités et qui la chiffre. -5,5 points sur les pensions depuis l’arrivée à la présidence d’Emmanuel Macron. En cause la hausse de la CSG, le gel des pensions et leur revalorisation qui ne s’est pas calquée sur l’augmentation du coût de la vie. Alors aujourd’hui les syndicats demandent pour les retraités 100 euros de suite pour rattraper leur pouvoir d’achat en attendant la revalorisation des pensions calculée sur l’évolution du salaire moyen.

Des retraités qui s’inquiètent par ailleurs de la mise en place de la 5e branche de la sécurité sociale pour financer la perte d’autonomie et la dépendance des personnes âgées. 

► Écouter Jean-Pierre Tricaud, représentant de la CGT Retraités du Bergeracois

En sortant du cadre des cotisations sociales explique le G9. Et il reviendrait alors en très grande majorité aux retraités de financer cette 5e branche. Les prémices en somme d’une privatisation de la sécurité sociale, craignent les syndicats, avec ce risque de créer selon eux un système à deux vitesses où seuls ceux qui en auront les moyens pourront vivre dignement leur perte d’autonomie.

Des rassemblements sont prévus devant la préfecture de Périgueux et la sous-préfecture de Bergerac demain à 16h15. Heure à laquelle la délégation syndicale doit être reçue par le préfet.

Notez que demain après-midi également les sénateurs auront à se prononcer sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021, adopté par l'Assemblée nationale.