Dans l'actu...

La gestion des déchets dangereux comme fil conducteur de l'AG du Cerader, vendredi

14 novembre 2019 à 06h50 Par Émilie BAR
Lors de la réunion du collectif pour le projet de traitement chimique de l'amiante. Photo d'archives.
Crédit photo : DR - Cerader

Le Cerader 24, le collectif qui lutte contre l’amiante propose son assemblée générale vendredi.

Rendez-vous est donné à la salle Louis Delluc à Bergerac à partir de 16h30.

Une assemblée générale qui sera l’occasion de faire le point notamment sur l’avancée du projet de traitement des déchets d’amiante par bain d’acide. Nous vous en avons déjà parlé à plusieurs reprises. L’étude de faisabilité arrive à son terme. Les conclusions seront présentées très prochainement aux financeurs qui décideront des suites à donner à ce dossier. Mais le Cerader est confiant d’autant que la CAB a assuré qu’elle mettrait des terrains à disposition pour l’implantation d’une unité industrielle après le refus d’Eurenco de s’investir dans le projet. Une situation qui pourrait encore changer imagine Jean-Marc Segurel, co-président du Cerader.

► Écouter le podcast

Une nouvelle avancée pour le CERADER qui compte bien, vendredi, faire état de ses succès engrangés depuis la création de l’association en 2003 : victoire concernant la reconnaissance élargie du préjudice d’anxiété, amélioration des délais de traitement des dossiers en appel en matière de justice ou encore la mise en place de la réception des déchets amiantés des particuliers à la déchetterie de Bergerac depuis 2014 et depuis, dans 7 autres centres de tri. Autant de victoires du Cerader qui tendront à prouver, lors de l’AG, que « lorsqu’on se rassemble, on peut gagner », explique René Vincent, co-président de l’asso, qui voit là l’occasion toute trouvée de motiver les troupes en vue de la mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, le 5 décembre prochain.

Notez par ailleurs, lors de cette assemblée, la présence de l’ancienne secrétaire d’État et Sénatrice Michelle Demessine. Une intervention en lien avec la proposition de création d’un pôle public d’éradication de l’amiante.

Et puis dernier point qui sera abordé vendredi lors de l’AG du Cerader, le plan régional de prévention et de gestion des déchets.

Objectif : diminuer la quantité de déchets produits ou encore favoriser le recyclage au maximum. Sur ce point, le Cerader est intervenu auprès de la région concernant les déchets dangereux et a vu une de ses propositions retenue à savoir la généralisation de l’accueil des déchets d’amiante des particuliers dans les déchetteries de Nouvelle-Aquitaine, voire développer des collectes chez les particuliers. Un sujet qui sera abordé en présence du conseiller régional Christophe Cathus.

L’assemblée est ouverte à tous et c’est donc vendredi à partir de 16h30 à la salle Louis Delluc à Bergerac.