Dans l'actu...

Le conseil d’administration des Papillons Blancs de Bergerac prochainement renouvelé

31 octobre 2019 à 16h46 Par Émilie BAR
Didier Cleyrat et Joëlle Van Lierde, les trésorier et présidente par intérim des Papillons Blancs de Bergerac
Crédit photo : EB

De nouvelles élections auront lieu le 30 novembre prochain suite à la démission du conseil d’administration le 22 octobre dernier.

La dernière présidente en date, Françoise Béraud a démissionné du poste qu’elle occupait depuis début juillet. Elle avait remplacé au pied-levé, Francis Papatanasios, éclaboussé par l’affaire des notes de frais. Il était tout de même resté dans le conseil d’administration.

Trois mois après donc, sa remplaçante a jeté l’éponge et ce n’est pas la seule.

Une démission qui est intervenue au sur-lendemain du déclenchement d’une procédure de droit d’alerte concernant 7 salariés du siège. Procédure initiée par la commission santé sécurité et conditions de travail du comité social et économique tout juste désigné et porté par la CGT.

Une procédure qui a cristallisé les tensions avec la gouvernance selon Christel Morin-Castagnier, la déléguée CGT des Papillons Blancs. « Le lendemain le trésorier de l’asso, Patrick Mathieu, démissionnait », explique t-elle.

► Écouter christel Morin-Castagnier

Démissions en cascade donc avec le récent départ du directeur général. Un mal pour un bien en quelques sortes pour les deux parents qui ont repris la gouvernance au pied levé pour continuer à faire vivre l’asso et ses salariés. Joëlle Van Lierde, l’ancienne Vice-présidente a pris la présidence de l’asso. Didier Cleyrat a lui été propulsé trésorier. Il était adjoint jusque là. Mais tous les deux le précisent : il s’agit de postes par intérim.

Après avoir rencontré chaque partie, ils ont rapidement demandé la démission de l’ensemble du conseil d’administration. Ce que réclame la CGT depuis plusieurs mois.

► Écouter Joëlle Van Lierde

Cette démission, certains l’ont refusé ou ne se sont pas présenté à la réunion. C’est le cas de Francis Papatanasios. Mais de nouvelles élections auront bien lieu, le 30 novembre prochain donc. Sous la houlette d’un huissier de justice pour une transparence totale. De quoi rassurer la CGT quant au respect des procédures. D’ici là, la présidente par intérim se donne pour mission de mobiliser les adhérents, parents et amis, en vue de cette assemblée générale pour que les parents redeviennent les principaux acteurs de l’asso..

► Écouter Joëlle Van Lierde à nouveau

Même envie d’optimisme à la CGT quant à l’avenir de la structure. 

► Écouter Christel Morin-Castagnier

Et puis notez que la présidente et le trésorier par intérim ont recruté un directeur général par intérim lui aussi, il est arrivé cette semaine. En attendant le recrutement d’un nouveau directeur à temps plein, il a notamment pour mission d’apaiser les tensions.

Les Papillons Blancs à Bergerac c’est 450 salariés et plus de 600 bénéficiaires.