Les jeunes organisent leur 3e édition du Kawaii Festival


19 octobre 2021 - 911 vues

3e édition du Kawaii festival, la semaine prochaine à Bergerac.

Le festival dédié à la culture nippone, organisé par l’association Nemiku.

Une asso montée il y a 3 ans, par des jeunes, essentiellement issus du collège Jacques Prévert, et des lycéens avec l’idée à l’époque de proposer une sorte de Japan Expo dans la cité de Cyrano. L’objectif pour ces jeunes : faire vivre et partager leur passion pour les mangas.

« C’est la culture japonaise un peu plus large mais cela va être énormément concentré sur le monde de l’animé avec des cosplay, un défilé donc, il y aura aussi des personnes qui vendront des mangas, il y aura quelqu’un qui viendra pour apprendre à dessiner des animés, des mangas (Shong auteur d’Alkhâne), et aussi après il va y avoir un tournoi de jeux vidéos, donc c’est pas concentré obligatoirement sur le manga mais aussi sur la culture japonaise. » Eléane Berger, membre de l’association

Avec donc également une animation de combat de sumo, de la réalité virtuelle, des démonstrations de K-Pop ou encore des massages zenshiatsu et puis le BIJ/Espace Jeunes, qui aide les jeunes dans l’organisation, a sollicité aussi cette année le directeur artistique de la compagnie Belle Ivresse, Nicolas Lyan pour un travail théâtral avec les jeunes. 

« On a repris des scènes d’animés qu’ils aiment, Hunter Hunter, Seven Deadly Sins et ont va juste tirer des scènes de ces animés et on va voir comment on peut les rendre au théâtre, comment on peut jouer ces personnages là, ressentir ce qu’ils ressentent, etc... » Nicolas Lyan, directeur artistique de la compagnie Belle Ivresse

Les jeunes de l’asso qui s’investissent donc énormément pour partager leur passion. 

«Dans un sens ça nous amène aussi au monde du travail. On a des responsabilités, on a des devoirs à accomplir et en plus on apporte ça à Bergerac, on apporte un truc qui pourrait attirer plus de gens, de différents âges, de différents milieux et il n’y a pas de discrimination, on est juste là, on partage un truc, donc c’est hyper intéressant. » Eléane.

Et ça marche. La première édition du Kawaii Festival avait attiré 1.700 personnes en 2018. Un peu moins l’année suivante. En 2020 l’édition avait été annulée à cause de la crise sanitaire. Mais les jeunes espèrent à nouveau faire venir les passionnés de tout le sud ouest.

« Ça ne se trouve pas partout. Si on le fait c’est parce qu’il y a beaucoup de gens qui aiment. C’est pour nous faire plaisir à nous et à eux. » Oscar Aynaud, membre de l’asso.

Et le Kawaii festival ce sera donc le samedi 30 octobre à la salle Anatole France. Pass sanitaire et masque obligatoire mais l’entrée est libre.

Tout le programme est à retrouver sur les réseaux sociaux du BIJ/Espaces Jeunes.