Dans l'actu...

Les urgences bergeracoises saturent

21 juin 2019 à 07h20 Par Xavier Boucherie
Les banderoles ont été déployées partout autour de l'hôpital de Bergerac hier au premier jour du mouvement de grève.
Crédit photo : EB

Manque de lit et de personnel, des temps d’attente rallongés pour la patientèle. Bergerac a rejoint le mouvement de grève nationale initié depuis plusieurs semaines maintenant. 130 services d’urgences concernés dans le pays. Tous proches de l’asphyxie dû au manque de personnel soignant notamment. Les urgences de Bergerac tournent avec 4 infirmières en journée et 3 la nuit là où il en faudrait 6. De quoi impacter l’accueil des patients. Raphaël, 25 ans de service à Bergerac et urgentiste de nuit depuis un an et demi, s’en rend bien compte au quotidien.

► Écouter Raphaël, urgentiste

Parfois jusqu’à 6 heures d’attente.

Le mouvement des urgences bergeracoises, soutenu par une bonne partie de l’hôpital Samuel Pozzi. Une trentaine de praticiens et administratifs d’autres services se sont eux aussi déclarés en grève hier comme plus de 3/4 du personnel des urgences. Même chose attendue aujourd’hui pour la suite de ce mouvement reconductible et illimité.

EN VIDEO