Dans l'actu...

Municipales à Bergerac : Jonathan Prioleaud relance sa campagne

20 mai 2020 à 07h19 Par Xavier Boucherie
Jonathan Prioleaud a convié les journalistes au Jardin Perdoux pour respecter les recommandations sanitaires
Crédit photo : XB

Une campagne arrêtée net juste après le 1er tour.

Le candidat de la majorité sortante, arrivé d’une courte tête premier du scrutin à Bergerac, ira de nouveau au contact des électeurs dans les prochains jours. Pas question de meeting naturellement au vu de la crise sanitaire et de l’interdiction des regroupements mais des rencontres programmées ici et là dans les rues de la ville, sur les promenades ou dans les jardins publics. Comme au jardin Perdoux où il organisait, hier, une conférence de presse pour remettre le pied à l’étrier de la campagne après cet arrêt forcé de 2 mois. L’occasion pour le candidat de reprendre son métier de comptable et poursuivre son rôle d’élu. Tout en restant au contact de ses colistiers. Une casquette de candidat qu’il ré-endosse donc même si pour l’instant la perspective d’un second tour fin juin, n’est pas encore actée par le gouvernement.

► Jonathan Prioleaud

Un retour dans la course à la mairie et un tempo qu’il tente d’imposer après une courte retraite. Numérique notamment, à la différence de son concurrent direct pour le second tour, Fabien Ruet, resté lui très actif sur les réseaux sociaux, notamment pour faire la promotion des masques distribués par les conseils citoyens présidés jusqu'au début de la campagne municipale par un de ses colistiers.

► Jonathan Prioleaud

Et la réponse de Fabien Ruet ne s’est pas faite attendre. Hier dans l’après-midi, il publiait sur les réseaux sociaux une sorte de communiqué dans lequel il réfute avoir fait campagne pendant le confinement. Il dit simplement avoir assumé ses responsabilités d’élu alors que certains en ont profité, sous entendu du confinement, pour se reposer.

Bref, la bataille est relancée. Il faut dire que moins d’une centaine de voix séparent les deux candidats arrivés en tête au 1er tour. Un faible écart qu’explique le candidat Prioleaud par la présence de deux listes issues de la majorité municipale. Même si Adib Benfeddoul en avait été exclu à quelques semaines du scrutin. « 35% si on additionne les deux, plus qu’en 2014 sous l’étiquette Garrigue », souligne t-il. Et Jonathan Prioleaud de reprendre le refrain du rassemblement entonné dès le début de sa campagne.

► Jonathan Prioleaud

L’arithmétique politique sera donc déterminante pour l’emporter à Bergerac où au total 6 listes sont susceptibles d’être présentes au second tour.