Dans l'actu...

Nouvelle présidence à l'association BASE

10 septembre 2020 à 07h35 Par Nelly Albérola
L'association BASE a fêté ses dix ans en 2019.
Crédit photo : Nelly Albérola

L'assemblée générale de l'association d'insertion BASE s'est tenue ce mardi, à la salle de l'Orangerie de Bergerac. L'occasion d'y présenter bilans et rapports de l'année 2019.

Cette AG fut particulière a bien des égards: déjà parce qu'elle s'est tenue en septembre au lieu du mois de juin, crise de la Covid oblige. Mais aussi parce que Danièle Dufour, jusqu'alors présidente de l'asso, a passé le flambeau après dix ans de bons et loyaux services. "Je suis ravi de remplacer Dany, a déclaré le nouveau président de BASE, Francis Lamoulié. Je prends le relais dans la continuité de son travail et sereinement. Avec une équipe qui fonctionne de la sorte, on ne peut être que serein."

Avant qu'elle ne présente le rapport moral 2019, son dernier rapport, Danièle Dufour a tenu à remercier les membres de l'association qui l'ont « toujours soutenue lors des années difficiles », a-t-elle déclaré, en ajoutant qu'elle gardera « d'excellents souvenirs » de ses moments à la présidence.

Création d'une entreprise viticole

Née en 2009, l’association d’insertion BASE - acronyme pour Bergerac Actions Solidarité Emploi, ne comptait qu'une poignée de personnes à ses débuts. Aujourd’hui, ils sont une soixantaine d’employés en insertion ainsi qu’une dizaine de personnes en contrats permanents.

Composée de plusieurs pôles d'activités, l'asso ne cesse de grandir et de lancer des projets d'économie sociale et solidaire.

Dernière nouveauté en date : la création d'une entreprise d'insertion viticole. « Nous avions déjà un petit pôle en la matière, précise Jean-Pierre Ditsch, le directeur. Mais depuis le 1er septembre, nous avons vocation à en faire une véritable entreprise. »

D'autres projets sont déjà dans les tuyaux pour l'année à venir, afin de répondre au maximum à la demande d'emploi et d'insertion à Bergerac.

Selon le rapport d'activité présenté ce mardi, pour 2019: 61,8% des gens accompagnés par l’association ont trouvé du travail en CDI ou en CDD.

► Écouter le reportage complet