Dans l'actu...

Premières divisions au sein de Bergerac en commun

15 juillet 2020 à 07h45 Par Émilie BAR
Julie Tejerizo (à droite) et Guilhem Saltel derrière elle
Crédit photo : EB

L'alliance formée par Bergerac en commun n'aura pas tenu longtemps une fois les élections passées. Dans un communiqué, Guilhem Saltel pour les Insoumis de Bergerac a annoncé se désolidariser de ses deux élus à savoir Julie Tejerizo et Lionel Frel.

Une séparation suite aux conseils municipaux et communautaires du week-end dernier. Les Insoumis peu convaincus d'un Lionel Frel volant au secours de la majorité pour justifier le montant des indemnités mais surtout ils refusent l'intégration de Julie Tejerizo dans le bureau de la CAB. 

« Accepter une telle désignation, c’est s'associer à une équipe développant un projet en tout point différent de celui élaboré par Bergerac en Commun avec de nombreux citoyens engagés », écrit-il. Guilhem Saltel qui propose de constituer un contre-conseil municipal, etun contre-conseil communautaire, en concertation la plus large avec l’ensemble des citoyens du Bergeracois pour « dénoncer sans relâche toutes les décisions néfastes, en proposant des alternatives. »

Sale coup politique dénonce la tête de liste Julie Tejerizo. Et d'expliquer qu'il y a eu concertation après la proposition de Frédéric Delmarès. « Nous nous sommes réunis, avons débattu et voté. Tout le monde était d'accord, même des Insoumis, une personne s'est abstenue et Guilhem Saltel a refusé de participer au vote », explique Julie Tejerizo qui assure que sa délégation au conseil communautaire n'est pas un blanc seing donné à Frédéric Delmarès. Et d'ajouter : « nous constituerons un groupe et lorsqu'il faudra s'opposer, nous nous opposerons ».