Dans l'actu...

Regain de mobilisation des enseignants contre la réforme des retraites

23 janvier 2020 à 07h05 Par Émilie BAR
Les profs d'Eugène Le Roy rassemblés à la première heure hier matin.
Crédit photo : EB

Journée collège mort hier à Eugène Le Roy à Bergerac.

Les profs de plusieurs collèges de la région s'organisent pour proposer, toute la semaine ce type d’action contre le projet de réforme des retraites.

Hier ce sont une quinzaine d’enseignants qui se sont rassemblés dès 7h30, devant le collège Eugène Le Roy. Ils ont été rejoint par des membres de la CGT, la FSU, du parti communiste ou encore de La France Insoumise. Collège mort mais pas de gréviste officiellement. Les profs qui ne travaillaient pas hier sont restés devant les grilles toute la matinée tandis que ceux qui avaient officiellement cours ont rejoint leur classe en vue d'accueillir les élèves. Mais pas un n'a franchi les grilles de l'établissement hier. Il faut dire que les parents avaient été prévenus.

Les enseignants du collège qui sont en action contre le projet de réforme des retraites depuis le 5 décembre. D’après les syndicats ils étaient en moyenne 60 % à se mobiliser les jours de grève. Des chiffres contestés par le ministère de l’éducation nationale, estiment les profs qui mettent donc en place ce mode d’action pour enfin être entendu. Ecoutez Emmanuel Romero, professeur d’histoire-géo à Eugène Le Roy. Il est aussi membre du Syndicat National des Enseignements de Second degré.

► Écouter le podcast

Et un mouvement de grogne qui se coordonne donc dans les collèges de la région. Ils sont une vingtaine de collectifs de profs, de Sainte Foy à Bergerac, de Coutras à Cenon, à avoir signé un communiqué commun pour appeler leurs collègues à mener ce type d'action. Des blocages qui sont souvent l’occasion de proposer un petit déjeuner pour à nouveau dialoguer avec les parents. Expliquer l’enjeu de cette réforme. Ce sera le cas aujourd’hui à Elie Faure à Sainte Foy et demain à Vélines.

A noter qu’hier, une poignée d’enseignants a également dénoncé cette réforme des retraites devant l’inspection académique à Périgueux en vidant symboliquement leur cartable devant les grilles. Les profs qui seront à nouveau dans les cortèges, demain. A Bergerac notamment à 15h devant le palais de justice. Demain jour d’examen du projet de réforme en conseil des ministres. D’ici là plusieurs retraites aux flambeaux sont prévues ce soir.

Et dans les écoles aussi des perturbations à prévoir demain.

A Bergerac notamment où la mobilisation connaît un certain regain. Pas moins de 4 écoles fermées. André Malraux, les maternelle et élémentaire du taillis mais aussi l'élémentaire du Bout des Vergnes. Le Bout des Vergnes qui servira de point d'accueil. Au total, demain ce sont 40% des professeurs des écoles de Bergerac qui seront en grève. Grève aussi du côté du personnel municipal presque uniquement dans les écoles fermées mais aussi à Edmond Rostand où il n'y aura ni cantine, ni garderie.