Dans l'actu...

Roumanières maintient le cap malgré une baisse de sa fréquentation en 2018

17 janvier 2019 à 08h49 Par Xavier Boucherie
Crédit photo : EB

La fréquentation de l’aéroport bergeracois dévisse en 2018.

Après plusieurs années de hausses successives, les passagers ont été moins nombreux à transiter par la plate-forme. Leur nombre passe sous la barre des 300.000, à 286.456 l’an dernier. Une baisse de 9% par rapport à 2017. Une chute expliquée notamment par la grève des pilotes et du personnel de cabine chez Ryanair cet été. Les 70 vols supplémentaires vers Londres sont passés à la trappe. La liaison vers Liverpool, annualisée en 2017, est redevenue saisonnière l’an dernier. Et les rotations vers Bristol ont également diminué de moitié. Une baisse de la fréquentation amortie par le succès grandissant des liaisons outre-manche tempère le directeur de l’aéroport.

► Emmanuel Ibarra

Il faut dire que les ¾ des passagers de l’aéroport bergeracois sont des ressortissants britanniques. Alors la perspective d’un Brexit à la dure n’est pas là pour rassurer son directeur. Mais toutes les possibilités sont envisagées.

► Emmanuel Ibarra

Même si tout est prêt selon Emmanuel Ibarra pour pallier au renforcement des contrôles douaniers si la sortie de la Grande-Bretagne se fait dans la douleur. Grâce notamment au hall d’arrivée, actuellement en travaux, et qui facilitera la descente des passagers à Bergerac.

► Emmanuel Ibarra

De quoi accueillir dans de meilleurs conditions les passagers des 14 lignes proposées cette année à Roumanières. L’aéroport qui s’apprête à faire une grande annonce dans les prochaines semaines. Nouvelle ligne ou nouveau service? Réponse début Février.