Dans l'actu...

Toujours pas de vaccin anti-grippe dans les pharmacies du Bergeracois

10 novembre 2020 à 07h30 Par Nelly Albérola
La grande majorité des pharmacies du Bergeracois attendent désespérément le ravitaillement prévu cette semaine.
Crédit photo : DR - Steve Buissinne

Pas facile de trouver un vaccin contre la grippe en Bergeracois. Voilà des jours, voire des semaines, que les pharmacies, en rupture de stock, sont dans l’attente d’en recevoir de nouveaux.
Entretien avec un pharmacien de Bergerac.

A Bergerac, la pharmacie de la Rive gauche avait pourtant anticipé en commandant aux laboratoires 25% de stock supplémentaire par rapport à l’an passé. Insuffisant, rappelle Patrick Gelbart, pharmacien et gérant de l’officine.

► Écouter Patrick Gelbart

 « Quand on a reçu les vaccins fin septembre, la délivrance s’est opérée à partir du 13 octobre, et notre stock est parti en 10 jours, là où d’habitude, il partait en trois ou quatre mois. Donc tout ceux qui voulaient des vaccins n’en ont pas eu bien entendu. Nous avons privilégié les personnes porteuses de prises en charge sécurité sociale, les personnes les plus fragiles et les prioritaires. »

 

Mais pourquoi un tel engouement pour la vaccination contre la grippe cette année ? Et bien tout simplement à cause du coronavirus, explique Patrick Gelbart.

► Écouter Patrick Gelbart

« La majorité des gens qui ne se vaccinaient pas jusqu’à présent ont voulu se vacciner. Il y a des gens qui ont des bons tous les ans, mais qui ne se vaccinent pas, en pensant que cela est secondaire, que ce n’est pas grave. Sauf qu’il s’agit d’une année Covid. Cela a un peu excité toutes les mentalités, tout le stress. Et effectivement, tout le monde s’est jeté sur le vaccin. »

Patience, patience

Le professionnel qui rappelle que le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas efficace contre la Covid, même s’il aide finalement à être plus rapide dans le diagnostic.

► Écouter Patrick Gelbart

« Les symptômes de la Covid ressemblent étrangement à ceux de la grippe. C’est pour ça que toutes les instances médicales et les médecins demandent à ce que tous les patients fragiles se vaccinent, parce que ça permet, effectivement, d’avoir un diagnostic beaucoup plus rapide : "Est-ce que vous avez été vacciné contre la grippe ? Oui. Vous avez des symptômes ? Alors je vais regarder plus précisément si ce n’est pas le Covid." »

 

Au niveau national, l’Union syndicale des pharmaciens d’officine s’est voulue rassurante, en annonçant que de nouvelles livraisons devraient avoir lieu cette semaine.

« Pas avant le 1er décembre, nous a-t-on dit », soulignent plusieurs pharmacies contactées, qui, à défaut de pouvoir fournir le produit, ont créé des listes d’attente.

Tests Rapides Antigéniques bientôt en pharmacie

Notez que les tests rapides antigéniques, dits TRA, eux aussi, sont attendus cette semaine dans nos pharmacies. Avec un résultat en moins de 30 minutes, le test permet d’isoler plus rapidement les personnes atteintes de la Covid-19, même s’il ne remplace pas les tests PCR.

Médecins, infirmiers et pharmaciens pourront réaliser ces tests. Le TRA s’adresse en priorité aux personnes présentant des symptômes, qui ont moins de 65 ans et qui n’ont pas de facteurs de risques. Le test qui doit être pratiqué dans les quatre jours suivant l’apparition des premiers symptômes.

Attention, les autorités de santé rappellent que les cas contacts ne sont pas concernés par les tests antigéniques et doivent immédiatement passer un test PCR.