Dans l'actu...

Une formation informatique pour les femmes en difficulté

08 octobre 2019 à 07h54 Par Emilie Bar
C’est ce que vont prochainement proposer en Dordogne le CIDFF, centre d’information des droits des femmes et des familles et la ligue de l’enseignement.

Des maisons digitales développées par la fondation Orange pour former les femmes sans qualification et sans emploi aux outils numériques.

En France, 5 millions de personnes cumulent précarité sociale et précarité numérique. Et les femmes, qui plus est, des quartiers prioritaires sont particulièrement concernées. L’initiation au numérique, une forme d’insertion donc.

► Nathalie Verdier, coordinatrice du CIDFF en Dordogne

Les maisons digitales seront portées en Dordogne par les deux associations avec des ateliers à Bergerac et Périgueux sous le nom D-CLICS Femmes 24. Un parcours de 6 mois. A Bergerac, les premiers ateliers démarreront dès le mois de novembre jusqu’en avril. A raison de deux rendez-vous par semaine au CIDFF, boulevard Jean Moulin et à l’APP, rue neuve d’Argenson.

Objectif dans un 1er temps, appréhender l’outil informatique en lui-même. Savoir ce que c’est qu’un e-mail, qu’un navigateur, etc. Il faudra sans doute aussi pour certaines revoir un peu la lecture et la rédaction, essentielles sur internet. Place ensuite à la découverte des droits en ligne, avec une juriste du CIDFF qui va aussi attirer l’attention sur l’identité numérique et les risques liés à internet. Il sera question de la parentalité numérique à ce moment-là. Travail aussi sur la recherche d’emploi en ligne et la mobilité avec le développement du passage du code en ligne ou encore des plateformes de co-voiturage. Et puis un module également sur les métiers du numérique.

► Nathalie Verdier

Des modules qui seront proposés à la carte en fonction des besoins spécifiques de chacune de participantes. Une dizaine retenue sur chaque session dans ce projet porté, pour sa phase test, par la fondation Orange donc mais aussi le département. Restera ensuite à trouver d’autres financements pour continuer.

Si plusieurs association ou organismes sont déjà en lien avec le projet D-CLICS Femmes 24 tels que la cité Bethanie ou encore les centres sociaux, le projet reste ouvert à toutes les femmes en difficultés. Une réunion d’information est d’ailleurs prévue le 15 octobre à 9h30 dans les locaux de l’APP, à côté de l’ancien office de tourisme à Bergerac.

On peut se renseigner aussi au CIDFF ou auprès de la ligue de l’enseignement naturellement.