Dans l'actu...

Une opération de démoustication après un cas suspect de dengue repéré à Bergerac

29 juin 2019 à 08h30 Par Xavier Boucherie
Crédit photo : DR

Ça se passera mardi autour de l’hôpital. Une pulvérisation d’insecticide dans un secteur bien ciblé de la ville, au petit matin. Les riverains sont invités à fermer leurs fenêtres et rester à l'abri.

La personne contaminée a séjourné 5 jours à Bergerac mi-juin. Pour éviter tout risque de propagation, les autorités sanitaires ont depuis retracé son parcours afin de cibler les zones à pulvériser pour éradiquer le moustique tigre, potentiel vecteur de la pathologie. Un secteur très localisé de la ville, souligne l’agence régionale de santé sans toutefois préciser lequel (1). Et que parcourra mardi matin un 4x4 muni d’un pulvérisateur. Complété par une équipe mobile pour des interventions plus ciblées dans les espaces extérieurs des domaines privés.

Un véhicule de l'EID en pleine action / Photo d'illustration/ DR

L’entente interdépartementale pour la démoustication basée à Montpellier a été mandatée par le département pour cette opération. Un établissement public qui lutte contre les nuisibles depuis plus de 60 ans dans le sud de la France.

Parmi son arsenal, la deltaméthrine. C’est cet insecticide qui sera pulvérisé mardi matin dans les secteurs concernés de la ville. A faible dosage, mais assez pour éliminer les moustiques tigres sous son passage.

L’ARS conseille donc de laisser les fenêtres fermées lors du passage de l’équipe d’EID. Ne pas s'approcher du 4x4 pulvérisateur. Et surtout rentrer les animaux, les jouets pour enfants ou toute nourriture laissée dehors. Il est aussi conseillé d’attendre 3 jours après le traitement pour consommer les légumes du potager.

(1) Mis à jour: La mairie publie l'itinéraire du pulvérisateur. Il fera le tour de l'hopital et empruntera certaines rues alentours : Joachim du Bellay et Ambroise Paré. L’opération est prévue entre 5 et 6h du matin mardi.