Déconfinement : Les sites touristiques de Dordogne dans les starting blocks


04 mai 2021 - 359 vues

Après l’annonce du calendrier du déconfinement par le gouvernement, la semaine dernière, les sites touristiques de Dordogne peuvent enfin envisager leur réouverture.

Pourtant ce n’est pas si simple pour tout le monde.

Car si des sites comme Lascaux 4, le parc du Thot ou encore le château de Biron, sites gérés par la Semitour, sont en mesure d’annoncer la réouverture de leurs portes le 19 mai prochain, c’est moins évident pour d’autres. Au Bugue, la société Univerland qui regroupe l’aquarium, le labyrinthe préhistorique, le jungle golf et le Big bird, dit être encore dans le flou et ne pas savoir à quel moment elle va pouvoir rouvrir. Même chose au gouffre de Proumeyssac à Audrix où l’on attend encore les précisions préfectorales. 

"On a parlé de musées, on parle de certains lieux culturels, cinémas, etc... nous les grottes, c'est une toute petite catégorie, on est pas cité. Mais si on croit ce qu'il s'est passé en 2020, on était dans le lot des musées donc nous espérons faire partie de la première vague d'ouverture le 19 mai." Alain Frances, le directeur du gouffre de Proumeyssac.

Mais au-delà de la date précise, les professionnels ont surtout besoin de connaître le protocole sanitaire qui sera en vigueur et particulièrement les jauges pour pouvoir prévoir le personnel nécessaire et notamment des saisonniers, difficiles à recruter. Car les gérants le savent, ils auront peu de temps pour relancer la machine d’autant que les sites qui rouvriront le 19 mai devront sans doute faire face à une forte affluence le week-end de Pentecôte. Premier grand week-end de liberté disent certains. Au gouffre de Proumeyssac en tout cas on se veut optimiste, tablant sur le même niveau de fréquentation que l’an dernier avec l’espoir de voir de nombreux touristes investir à nouveau la Dordogne. Et c’est justement là dessus que travaille le comité départemental du tourisme. Le CDT qui, après une année record l’an dernier, va à nouveau lancer une grande campagne de communication, essentiellement à destination des touristes français. 

"Ce qu'on avait osé faire en 2020 dans cette période d'incertitude, c'est à dire une campagne télé pour mettre en avant nos atouts, qui a eu des très bons résultats puisqu'il y a eu un engouement des média pour notre déstination qui a fait que les touristes sont venus chez nous et pas que les touristes, on a aujourd'hui des gens qui veulent venir cicre chez nous, et on en a besoin pour l'économie et la vitalité de notre département. Et bien comme ce modèle là a porté ses fruits en 2020,  nous suivons le même modèle en 2021. Notre communication est axée sur 5 thématiques particulières : les cités de caractère ; le repos farniente et paysages ; les monuments, musées et grottes ; le vélo et les randonnées ; les marchés, brocante et convivialité, voilà". Sylvie Chevallier, la présidente du CDT.

Et puis le comité départemental du tourisme espère enfin proposer un événement qui est dans les cartons depuis un moment. C’est "Châteaux en fête", une agrégation de micro-événements organisés par les propriétaires de château, domaines viticoles ou encore belles demeures. Le CDT qui attend la validation de la pérfecture pour organiser ça du 29 mai au 13 juin.

L’an dernier, le nombre de nuitées de touristes français avait augmenté en moyenne de 17 % sur les mois de juillet à octobre. Les gestionnaires de sites et monument de Dordogne en espèrent autant pour cette année même s’il sera sans doute difficile encore, d’atteindre, sur l’ensemble de l’année, la moyenne habituelle des 3 millions de visiteurs.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du neuf pour la reprise au Gouffre de Proumeyssac

Les équipes du gouffre ont eu un peu plus de temps pour mettre aux points leurs nouveautés pour la reprise à savoir, un mapping 3D à 360 degrés permettra de découvrir encore le gouffre autrement et puis atelier pour les enfants en extérieur. C'est La rivière aux minéraux. Hommage à la culture de l'orpaillage sur la Vézère. Les enfant pourront tamiser du sable pour y découvrir des minéraux avec lesquels ils pourront repartir. 

Le gouffre mise sur les réservations en ligne

Compte tenu de la crise sanitaire et des demandes enregistrées l'an passée, le gouffre de Proumeyssac va augmenter sa part des réservations en ligne pour atteindre au moins les 70%. Réservations qui sernt ouvertes dès que les précisions concernant la date de réouverture et les protocoles sanitaires seront connus. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article